Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est Peu Dire

  • : Les Restes du Banquet
  • : LA PHRASE DU JOUR. Une "minime" quotidienne, modestement absurde, délibérément aléatoire, conceptuellement festive. Depuis octobre 2007
  • Contact

Et Moi

  • ARNO SABATIER
  • Philosophe inquiet, poète infidèle, chercheur en écritures. 55° 27' E 20° 53' S

Un Reste À Retrouver

7 octobre 2017 6 07 /10 /octobre /2017 02:49

Si je devais condenser ma pensée en un mot singulier, ce serait pluriel.

Partager cet article

Repost0
6 octobre 2017 5 06 /10 /octobre /2017 02:13

Tu ne me chercherais pas si tu ne m’avais déjà trouvée murmurait charitablement l’aiguille (de cravate en argent massif) à Pascal qui ne se consolait pas de sa perte et regrettait son câlin campagnard avec la rustique Jacqueline.

Partager cet article

Repost0
5 octobre 2017 4 05 /10 /octobre /2017 02:38

– Qu’avez-vous à dire du dernier clash à la télé ?

– Je dirai que télé est une vilaine apocope que je tâche d’éviter.

– Soit mais je vous interroge sur le clash.

– Clash est un anglicisme, il sonne assez bien mais autant écouter London calling.

Partager cet article

Repost0
4 octobre 2017 3 04 /10 /octobre /2017 02:48

Allez, il faut bien l’avouer finalement, l’écrivain de « restes » est un paresseux dont tout le génie le talent (excusez-moi, c’est l’approche du prix Nobel qui me trouble) réside dans la capacité à déléguer le travail d’interprétation.

Partager cet article

Repost0
3 octobre 2017 2 03 /10 /octobre /2017 08:04

– C’est pas de jeu, dit Fil à Aiguille, mauvais perdant, on avait dit pas la meule de foin.

Partager cet article

Repost0
2 octobre 2017 1 02 /10 /octobre /2017 02:17

Entre les lamelles d’un store, on voit autre chose qu’un store et entre les mailles d’un cardigan, autre chose qu’un cardigan alors qu’entre les lignes, on lit d’autres lignes.

La langue n’est pas un filet à provisions.

Partager cet article

Repost0
1 octobre 2017 7 01 /10 /octobre /2017 02:24

On attend encore le Francis Ponge du XXIe siècle qui prendra le parti des smartphones et des nuggets.

Partager cet article

Repost0
30 septembre 2017 6 30 /09 /septembre /2017 03:00

– Tu n’as pas le droit d’inventer des mots.

– Ah bon !

– Mais non. Tu imagines, si tout le monde faisait comme toi.

– Euh…

– Et tous ces enfants qui meurent de faim.

– Mais ça n'a…

– Il faut que l’on se comprenne ou alors c’est la guerre.

– Oui, je suis…

– Et ça suffit la guerre, tu comprends. La paix, c’est trop demander ?

– Tu as raison.

– Bien sûr que j’ai raison, pas besoin de le dire.

– Oui.

– Alors arrête d’inventer des mots. Tu entends. Sinon ça se passera mal.

– …

– Ou alors tais-toi, oui, tais-toi, c’est encore mieux.

Partager cet article

Repost0
29 septembre 2017 5 29 /09 /septembre /2017 02:59

!

Imprévois et accueille.

Partager cet article

Repost0
28 septembre 2017 4 28 /09 /septembre /2017 02:59

Grâce à l’allongement de la durée de vie et aux progrès du traitement de la presbytie, le livre survivra peut-être.

Partager cet article

Repost0
27 septembre 2017 3 27 /09 /septembre /2017 02:25

Il y a deux sortes d’individus, ceux qui divisent le monde en deux catégories d'individus et ceux qui le divisent en trois catégories. Les autres se sont arrêtés à la multiplication.

Partager cet article

Repost0
26 septembre 2017 2 26 /09 /septembre /2017 02:30

Selon une étude récente, l’homme en bonne santé ne fait pas attention à lui et a cinq fois plus de risque de tomber malade que le malade.

Partager cet article

Repost0
25 septembre 2017 1 25 /09 /septembre /2017 02:45

… remarquez, je ne m’explique pas non plus pourquoi on ne trouve pas de Robert, Martin ou Petit dans l’histoire de la littérature.

Statistiquement, c’est incompréhensible.

Partager cet article

Repost0
24 septembre 2017 7 24 /09 /septembre /2017 02:50

Je me demande toujours pourquoi je ne rencontre jamais de monsieur Flaubert ou madame Diderot, jamais de Kevin de Musset ou Cindy Aragon ; ni Lola de Balzac, ni Lucas Verlaine, ni Jade Proust, ni Nathan Rimbaud.

Et vous, connaissez-vous une famille Baudelaire ? Avez-vous pour voisins les Mallarmé ou les Cocteau ? Vos enfants ont-ils pour copains des Péguy ou des Rostand ? Votre boulangère s’appelle-t-elle Vanessa de Chateaubriand ?

Je comprends bien qu’il n’y ait pas de Tracy Sophocle ou de Jennifer Rabelais car ces auteurs sont très anciens ou étrangers, je comprends aussi qu’il n’y ait pas de Tom Voltaire, Ygritte Stendhal ou Chloé Cendrars, puisque c’étaient des pseudonymes mais je ne m’explique pas pourquoi je ne rencontre jamais de monsieur Flaubert ou madame Diderot.

Partager cet article

Repost0
23 septembre 2017 6 23 /09 /septembre /2017 02:04

Bien sûr que la taille compte : plus il est court, plus il est jouissif et fécond, l’aphorisme.

Partager cet article

Repost0
22 septembre 2017 5 22 /09 /septembre /2017 02:47

L’obsession juvénile de défaire est vite remplacée par l’illusion adulte de faire.

Partager cet article

Repost0
21 septembre 2017 4 21 /09 /septembre /2017 02:04

Certains atteignent l’embouchure et goûtent les scènes océanes, d’autres chavirent avant, dans quelques méandres vicieux, certains ne survivent pas même aux clapotis innocents des premières sources. Tous sombrent. Et coule le fleuve, et enfle la houle.

Partager cet article

Repost0
20 septembre 2017 3 20 /09 /septembre /2017 02:46

Mais que diable allait-il faire dans cette mercerie ?

Partager cet article

Repost0
19 septembre 2017 2 19 /09 /septembre /2017 02:51

C’est difficile de trouver une aiguille, dit-on, dans une meule de foin mais ce n’est pas plus simple de trouver, allez-y, cherchez, une mercerie.

Partager cet article

Repost0
18 septembre 2017 1 18 /09 /septembre /2017 09:16

Nous perdons le sens du collectif, même nos parapluies sont des une-place.

Partager cet article

Repost0
17 septembre 2017 7 17 /09 /septembre /2017 02:52

On ne commence jamais ; on finit toujours.

Partager cet article

Repost0
16 septembre 2017 6 16 /09 /septembre /2017 02:13

Si l’on regarde de très près, c’est vrai, tout le monde est beau. Et très flou.

Partager cet article

Repost0
15 septembre 2017 5 15 /09 /septembre /2017 02:48

Est-ce de la patience, de l’obstination, du harcèlement ? Seule la falaise, pourrait-elle parler, saurait dire ce qui motive ces vagues incessantes.

Partager cet article

Repost0
14 septembre 2017 4 14 /09 /septembre /2017 02:10

Dis donc fil-de-fériste, d’accord tu jongles à cinq balles, tu craches le feu et maîtrises le hula hoop mais qu’est-ce que tu vaux à la crapette ?

Partager cet article

Repost0
13 septembre 2017 3 13 /09 /septembre /2017 02:58

On sous-estime les effets métaphysiques de la frappe au kilomètre. Le ding et le brrrr du retour chariot avaient la vertu de nous rappeler à notre finitude.

Partager cet article

Repost0