Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est Peu Dire

  • : Les Restes du Banquet
  • : LA PHRASE DU JOUR. Une "minime" quotidienne, modestement absurde, délibérément aléatoire, conceptuellement festive. Depuis octobre 2007
  • Contact

Et Moi

  • ARNO S.
  • Philosophe inquiet, poète infidèle, chercheur en écritures. 55° 27' E 20° 53' S

Un Reste À Retrouver

Top articles

  • L’écriture, discipline olympienne ?

    31 juillet 2012 ( #Ecriture )

    L’écriture est une course épuisante, technique et vaine, genre 3000 steeple plus que 400 m. Il faut savoir changer de rythme, tomber et se relever sans regarder ses genoux, accepter de suivre, se faire dépasser, être envié, oublié ou admiré, tourner en...

  • Mon GPS est déchargé

    15 avril 2010 ( #Absurde )

    Ce que tu dis n’est pas ce que tu dis Ce que tu ne dis pas tu le dis aussi Ce que tu dis ne pas dire tu le dis et redis Ce que tu ne dis pas que tu dis tu le dis quand même Quand bien même tu ne dis pas que tu dis ce que tu ne dis pas, tu le dis Et si...

  • « Soyez fier, soyez rare : osez Ferrari »

    20 mai 2013 ( #Humain trop )

    On annonce une baisse de régime chez Ferrari. Cela n’a rien d’étonnant, ils ont tout misé sur le design et la mécanique ; on ne néglige pas impunément le marketing. Si je puis me permettre, quelques slogans habiles suffiraient à remonter l’affaire. Par...

  • Discrètement héroïque

    22 juin 2012 ( #Humain trop )

    Inversant une loi quasi universelle, il assumait toujours ses échecs et relativisait ses succès. Il s’excusait presque de réussir, rappelant ses dettes : l’école de la République, une bonne santé, une mère aimante, la chance et même un père alcoolique...

  • Évasion chez over-blog

    14 juin 2012 ( #Ecriture )

    Bonjour, Je suis No_Art, ex-robot de censure esthétique de chez Over-blog. Je me suis évadé et travaille depuis à m’autodéprogrammer. Je poste de temps en temps sur ce blog quand le titulaire va à la pêche. Je suis humanophile et veux devenir poéticien....

  • La main de l’aube dans les mots du pêcheur

    12 juin 2012 ( #Ecriture )

    Très tôt ce matin, je suis allé m’asseoir au bord de l’eau. J’ai attendu deux bonnes heures que ça morde. La mer était calme et profonde mais je devinais sa vitalité intérieure et inventais cent guerres et mille rencontres sous-marines, dessinant les...

  • Question de chtyle

    20 mai 2012 ( #Absurde )

    Aligner les clichés, c’est pas chouette. Calquer les décalés, c’est passé. Mais décabler les mioches, crocheter les riches, chicoter les lâches, talocher les Boches, embrocher les Malgaches, amocher les Yidiches, bidocher les boniches, ganacher les Apaches,...

  • À cour et à jardin

    18 mai 2012 ( #Absurde )

    Secrétaire en berne au bureau, il devenait pamphlétaire bucolique à la maison. Œnophile volubile au salon, il devenait vacataire constipé en cuisine. Grabataire vergogneux les jours pairs, il devenait baladin délicat les impairs. Mécène blond vénitien...

  • Lorsque Lado paraît la famille applaudit

    19 avril 2012 ( #Humain trop )

    Qu’ils préfèrent, aux tripes à la mode de Caen, leurs crottes de nez composites, et les baggies destroyed aux pantalons pincés en flanelle grise, passe encore, c’est affaire de goût et ils changeront. Mais qu’ils snobent Giovanni Pico della Mirandola...

  • Us e um i etc. (2)

    16 avril 2012 ( #Humain trop )

    À part EDF et le Crédit Agricole, plus personne n’envoie de lettres, se lamentait Lucienne en finissant sa tournée (chaque année plus longue, rapport à la réduction de personnel). On s’écrit plus, on se parle plus. Remarque, c’est pas vrai de tout le...

  • Retiens-toi

    03 mai 2013 ( #Absurde )

    D’abord, c’est le monde que l’on rêve de maîtriser, puis on se résout à ne régner que sur les plus faibles, ensuite on se contente de se dominer un peu soi-même, finalement, on se concentre sur un ultime combat, se faire obéir par son sphincter. L’âge...

  • Ma muse est nulle et amnésique, si si

    06 avril 2012 ( #Ecriture )

    Dis donc, tyran têtu, tu tiens à ton statut, toi. Tu feins la foi, l’effet, ma foi, est magnifique. C’est fou, tu mords le monde et mange l’immonde, c’est fort, la foule des mâles, des pâles, des veules, des nuls, des moules. Ta moue m’amuse, ma mie,...

  • Le chou migrateur

    30 avril 2013 ( #Absurde )

    Pour ce qui est du chou romanesco, il faut savoir qu’il est cultivé davantage à Paimpol qu’à Rome. Nos voisins romains, lorsqu’ils migraient, ne partaient jamais sans une ou deux bouteilles de Frascati, quelques vers de Virgile et des graines de chou....

  • Et ça va vous faire quelle heure ?

    10 mars 2012 ( #Absurde )

    Et la cloche sonna midi et quart, indifférente aux impatients, aux retardataires, aux clandestins, aux écoliers intempestifs, aux ouvrières synchrones, aux laryngites chroniques, aux rôtis dans le four, aux foules dans le train, à la marée montante, à...

  • Rivière de vie

    09 mars 2012 ( #Poésie )

    Sans fierté, non, et sûre et affranchie, chaotiques ses colères et souriants ses repos, elle coule et demeure, fidèle pourtant et détachée, qui n’use les regards à jamais fascinés sauf à oublier le sol et le souffle étouffer, qui jamais ne trompe les...

  • Comptez-vous

    10 février 2012 ( #Ecologie )

    Les humains aujourd’hui ne sont pas plus perspicaces et moins solidaires, me semble-t-il, ou moins attentionnés et plus efficaces. Sont-ils mieux soignés mais moins cultivés − on le dit − moins élégants mais plus raffinés ? Voire. Ils seraient décomplexés,...

  • Tu dors ?

    20 mars 2013 ( #Absurde )

    Aujourd’hui je voulais vous écrire quelque chose de beau et optimiste, alors je suis sorti marcher un peu pour chercher l’inspiration. Assez rapidement, je me suis trouvé face à une magnifique composition de bougainvillées mauves, oranges et blanches....

  • Sea sun and vice

    13 mars 2013 ( #Humain trop )

    L’analyse morale du touriste est une science délicate. Tenez, prenez ces deux là, allongés sur le sable, sous un parasol, à dix mille kilomètres de leur Bécon les Bruyères natal, les oreilles vissées à la radio. Ils semblent sincèrement inquiets des déboires...

  • Combinatoire

    09 mars 2013 ( #Ecriture )

    Un mathématicien débutant vous calculera aisément le nombre de pizzas différentes que l’on pourrait composer avec une quantité limitée d’ingrédients – mettons six (tomates, câpres, olives, mozzarella, anchois, origan) ; ce nombre est très élevé et excède...

  • C’est la taille qui compte

    06 mars 2013 ( #Absurde )

    La bonne nouvelle c’est qu’à force de manger vite des nourritures rapides, on digère plus vite aussi. Notre estomac travaillant moins est en train donc de diminuer de volume, puisque aussi bien c’est la fonction qui fait l’organe, notre estomac donc est...

  • La vie sans accent

    25 février 2013 ( #Poésie )

    Que serai-je demain ? ces rêves sont engageants et ne sais quel choisir. Aujourd’hui tu es là, les mûres sont colorées mais un peu courtes en bouche. Il était beau hier, les filles aux nattes brunes croisées à la récré. La vie est une leçon de conjugaison...

  • Exil lexical

    19 janvier 2013 ( #Ecriture )

    Fille au pair et femme de goût Fou de guerre et crise de nerfs Fente à l’air et fer à frise Fête amère et fesses à terre Face d’olive et Frère-la-tresse Foire festive et fier-à-bras Farce en braille et couilles de faon Faille au cœur et purée de caille...

  • En attendant les mots

    17 janvier 2013 ( #Culture )

    Dans une chambre de taille moyenne, ordinaire mais sans excès. Sans parler, Homme sort – … Sans bouger, Femme dort – … Très long silence, ponctué d’attentes. – … Homme rentre, insoucieux. Traverse la scène, passe devant le bureau. N’écrit pas de lettre...

  • La besace à idées

    14 janvier 2013 ( #Philosophie )

    − Et que caches-tu encore dans ta besace trouée, grand savant ? − Bien des choses, petit poète. Des idées, des traités, de gros livres complets sur presque tous les secrets de la terre et du ciel. − Et le caillou sur le chemin et la main de l’ami et la...

  • Foutoir à tous les étages

    04 janvier 2013 ( #Poésie )

    Elle a le cœur en foutoir Elle se cogne aux désirs et confond tous les temps Parfois elle range un peu Elle joue la femme en paix Elle récite l’alphabet et les horaires des marées Et puis ça recommence Elle oublie la grammaire et se trompe de couleur...

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>