Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est Peu Dire

  • : Les Restes du Banquet
  • : LA PHRASE DU JOUR. Une "minime" quotidienne, modestement absurde, délibérément aléatoire, conceptuellement festive. Depuis octobre 2007
  • Contact

Et Moi

  • ARNO S.
  • Philosophe inquiet, poète infidèle, chercheur en écritures. 55° 27' E 20° 53' S

Un Reste À Retrouver

Top articles

  • Lève-toi

    10 février 2015 ( #2015 )

    Tout ce qui se lève se couchera mais tout ce qui se couche ne se relèvera pas. (Et je ne parle pas que du chêne.)

  • Météo de la pensée

    01 avril 2012 ( #Humain trop )

    Fut un temps où, faute de temps, on ignorait la pensée. Elle ennuie aujourd’hui, on l’oublie, pas de temps à perdre, vite. Viendra peut-être le temps mort, où on l’interdira, mer calme et temps clair.

  • Lumière

    08 février 2015 ( #2015 )

    Tâche, si tu brilles, de ne pas éblouir et de ne pas oublier, si tu t’effaces, aurait dit une naine rouge.

  • Houhou

    07 février 2015 ( #2015 )

    Il court les bouges Elle boude. Elle goûte aux bougres Il bout. Il bourre des gouges Elle croule. Elle broute des boules Il coule.

  • Nous-autres modernes

    06 février 2015 ( #2015 )

    C’est admirable cette naïveté des humains qui, à chaque génération, s’imaginent enfin en avoir fini avec la barbarie des anciens.

  • L’expérience

    20 mai 2016 ( #2016 )

    Le mot expérience parle de voyages en terres inconnues, de recherches hasardeuses, de traversées périlleuses, de rencontres insolites. Comment comprendre alors que l’homme d’expérience ait toujours la panse pleine, les jambes fatiguées et le désir éteint...

  • Pour une autre écriture

    07 septembre 2019 ( #2019 )

    Je rêve d’un texte composé de mots, voire de simples lettres, que l’on jetterait sur la page, comme Pollock éclaboussait ses toiles. Quelque chose de nerveux, sauvage, physique. On nous raconte trop d’histoires.

  • Prions mes frères

    14 mai 2016 ( #2016 )

    « Profaner » la prière. Je veux dire la faire sortir des temples qui l’ont confisquée et la rendre aux païens, aux amoureux des vaches, des vagues et des coquelicots sauvages.

  • Des astres amoureux

    13 mai 2016 ( #2016 )

    – Tu montes, chéri, s’amusa Terre, un peu grise. – Petite conne, répondit froidement Soleil en montant.

  • Si seulement

    12 mai 2016 ( #2016 )

    La solitude est une bête sauvage indomptable, sublime et dangereuse ; on peut seulement s’en approcher, elle nous donne alors la force de retourner, pour un temps, dans le monde.

  • Iaphul

    11 mai 2016 ( #2016 )

    Si l’on enlève les premières et dernières lettres du mot apopathodiaphulatophobie, ça donne ‘odiaphulat’ et ça ne veut plus rien dire du tout.

  • La grande partie

    09 mai 2016 ( #2016 )

    Pendant longtemps dominés par la nature, les humains ont depuis pris leur revanche et l’ont savamment tyrannisée. Allons-nous jouer la belle ?

  • Tout s'explique

    07 mai 2016 ( #2016 )

    Je me demandais depuis longtemps d’où le mari de la jolie pharmacienne, ce crétin à tête de batracien, tenait son teint verdâtre, ses mains moites et son haleine de marée basse et voilà que j’apprends, en visitant Terra Botanica, que nous descendons d’une...

  • Qui est là ?

    06 mai 2016 ( #2016 )

    Certains parfois rentrent par effraction et créent le chaos, d’autres arrivent discrètement dans votre vie et ne changent presque rien, juste la couleur du ciel et votre rythme cardiaque.

  • Combien ?

    04 mai 2016 ( #2016 )

    Prends la mesure de ta démesure.

  • Le monde et la nature

    02 mai 2016 ( #2016 )

    Le monde est le chant de la terre, son histoire ; la nature en est le souffle et le sang. Et qu’est-ce qu’un chant privé de souffle ?

  • Quel talent !

    01 mai 2016 ( #2016 )

    Jeune, j’étais un footballeur médiocre mais aujourd’hui je suis un basketteur nul.

  • Ah, les mots !

    30 avril 2016 ( #2016 )

    Oui mais la détermination n’est pas l’obstination ni la retenue, la paresse ou la confiture, la mélasse.

  • Gnan gnan gnan

    28 avril 2016 ( #2016 )

    Une valse à trente ans, c’est envoûtant Une garce à trident, c’est engageant Une glace en trayant, c’est ragoûtant Mais une crasse en tremblant, c’est harassant Et une place en trichant, c’est infamant (On ne nait pas poète, on ne le devient pas touj...

  • Les tips du coach de life

    27 avril 2016 ( #2016 )

    Recentre-toi, c’est bien, mais ne laisse pas traîner ta circonférence.

  • Déception

    26 avril 2016 ( #2016 )

    « Flute, jura-t-il in petto, je me croyais à la bibliothèque et je suis chez le caviste. Foutu sens de l’orientation. » Il y avait donné rendez-vous à la femme de son pharmacien.

  • Et vous ?

    25 avril 2016 ( #2016 )

    Un hyperactif lymphatique, c’est un peu ce que je suis, non ?

  • Psychè

    22 avril 2016 ( #2016 )

    L’âme n’est pas un feu intérieur, c’est une étoile lointaine. (Il semble bien d’ailleurs, qu’à chaque fois qu’on s'en approche d'un pas, elle s’éloigne de deux.)

  • Balistique

    20 avril 2016 ( #2016 )

    La flèche finit toujours par retomber – ce n’est pas une raison pour se viser les pieds.

  • Quelle lux !

    18 avril 2016 ( #2016 )

    Une philosophie des opacités, peut-être, nous sortira de ce siècle des lumières, des néons et des LED.