Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est Peu Dire

  • : Les Restes du Banquet
  • : LA PHRASE DU JOUR. Une "minime" quotidienne, modestement absurde, délibérément aléatoire, conceptuellement festive. Depuis octobre 2007
  • Contact

Et Moi

  • ARNO S.
  • Philosophe inquiet, poète infidèle, chercheur en écritures. 55° 27' E 20° 53' S

Un Reste À Retrouver

Top articles

  • Portrait

    05 février 2020 ( #2020 )

    La mèche rebelle et le sourire fatal, mais le front confiant et le nez honnête, il avait en réserve deux regards (l’un qui vous embarque sans vous laisser le choix et l’autre qui s’excuse d’avoir à vous regarder pour vous voir) qui le faisaient virer...

  • Waouh !

    08 février 2020 ( #2020 )

    Pour toi la loi Les bois pour moi Pour moi la soie La croix pour toi Je mange des noix Tu prends du poids Tu as la foi Moi j’ai la joie Chacun sa voie Tu dis ‟tu dois” Je réponds ‟quoi ! Qui t’a fait roi ? Alors tais-toi” J’aime bien ta voix Tes jolis...

  • Le chas, l’éléphant et la perdrix

    12 février 2020 ( #2020 )

    Qui peut le plus devrait pouvoir le moins, marmonnait le jeune éléphant Tumby, essayant de faire entrer son fil de soie dans le chas de l’aiguille en os de perdrix. Il avait insisté pour faire son stage d’observation en milieu professionnel chez sa tante...

  • Le temps s’en va, ma dame

    17 février 2020 ( #2020 )

    Le temps qui passe et qui agace ou qui angoisse, le temps qui lasse, le temps qui tasse, qui laisse des traces sur ta carcasse ou qui efface, le temps vorace qui te menace ou te terrasse, le temps qui glace, qui fait des crasses, le temps rapace, tenace,...

  • L’idée de cerise

    20 février 2020 ( #2020 )

    Non, non et non, ce n’est pas une carotte rouge avec un noyau et une queue à la place des fanes ; c’est une cerise. C’est comme si tu me disais, je ne sais pas moi, tiens que la phénoménologie, c’est un platonisme épochal avec variation eidétique et corrélat...

  • Complétement tot

    23 février 2020 ( #2020 )

    Dieu est mort, disait Nietzsche. Mort, je ne sais, mais son pronostic vital est sérieusement engagé. [Pour une raison indépendante de notre volonté, depuis qu'il a été fait allusion à une vidéo à caractère textuel, les commentaires n’apparaissent plus....

  • À peine

    28 février 2020 ( #2020 )

    Après Renoncer pour s’élever. Mon voyage chez les anges et Sobriété et lenteur. La joie du simple, le troisième tome de sa trilogie, Éloge du peu. Le chemin du bonheur, connut le même succès. Avec les bénéfices, plutôt conséquents ma foi, il s’acheta...

  • Premier de classe

    01 mars 2020 ( #2020 )

    Une vache ne rêve pas ; un cochon n’a ni projet, ni idéal ; le moustique ne sait rien de la pitié. Avez-vous vu un chat se battre pour défendre les droits des femmes ou des indiens d’Amérique ? Non. Mais un homme, oui. Alors pourquoi ce rêveur solidaire,...

  • Et c’est une histoire vraie

    06 mars 2020 ( #2020 )

    On connaît le conte d’Andersen, la princesse au petit pois. Pour vérifier qu’on a affaire à une vraie princesse, on place au fond de son lit un petit pois et on empile vingt matelas et vingt édredons. Le lendemain, la jolie se réveille en déclarant avoir...

  • Virologie

    08 mars 2020 ( #2020 )

    C’est très étonnant de voir comment certains mots nouveaux apparaissent dans la langue et, comme un virus inoffensif, contaminent vite nombre de locuteurs. Je pense à « malaisant ». Impossible aujourd’hui de ne pas le lire ou l’entendre au moins une fois...

  • Être là

    11 mars 2020 ( #2020 )

    Je ne dirais pas qu’ils nous regardent, qu’ils nous plaignent ou nous admirent, non ; je ne pense pas non plus qu’ils nous en veulent ou qu’ils se lamentent de notre comportement en général et à leur égard en particulier et encore moins qu'ils cherchent...

  • Ça pourrait ne pas durer

    12 mars 2020 ( #2020 )

    – Comment ça, tu portes un masque, Dieu ? – Bien sûr, Pierre. Je ne cède pas à la panique, j’applique seulement le principe de prudence. – Mais, dis-moi, qu’est-ce que tu crains ? N’es-tu pas immortel ? – Si, pour le moment, mais ça pourrait ne pas durer....

  • Télétymologie

    15 mars 2020 ( #2020 )

    Je me permets de rappeler que le « télétravail » ne consiste pas à rester travailler à la maison devant la télé. La télé ou plutôt « télévision », c’est ce qui permet de « visionner à distance » ; « à distance », c’est ce que veut dire « télé- », enfin,...

  • Que reste-t-il ?

    17 mars 2020 ( #2020 )

    Plus de théâtres, de cinémas, de restaurants, les écoles, les magasins et les parcs fermés, les sorties en mer et en montagne vivement déconseillés, les voyages aussi. Qu’allez-vous faire de vos journées ? Je ne voudrais pas tirer la couverture à moi...

  • Per favore

    24 mars 2020 ( #2020 )

    « Non moins que savoir, douter m’est agréable [non men che saver, dubbiar m’aggrata] » chantait joliment Dante dans son Enfer florentin. Je ne voudrais manquer de respect à personne mais je me disais que peut-être le dieu des poètes pourrait intervenir...

  • Les vrais gens

    28 mars 2020 ( #2020 )

    Je m’aperçois – honteuse confession – que les sentiers escarpés, l’odeur du jasmin de nuit, le chant des galets roulés me manquent plus que les « vrais gens » que je ne vois plus. Allez, ça pourrait changer et peut-être que dans quinze jours, je ne rêverai...

  • Les tanches libérées. Journal de JB – 5

    27 mars 2020 ( #2020 )

    Bon, il faut que je vous avoue, je n’étais pas sur Saturne. Je vous ai menti la semaine dernière, j’ai menti à ma femme aussi, j’ai menti à tout le monde. Mais attention, je n’ai pas fauté pour autant, c’était pour la bonne cause. Je suis allé rendre...

  • Phénobarbital et chloroquine. Journal de JB – 4

    25 mars 2020 ( #2020 )

    Non mais c’est incroyable ce qu’il m’arrive depuis quelques jours, c’est à croire que je suis le personnage souffre-douleur d’un romancier atteint par je ne sais quel virus qui lui dévore progressivement le cerveau ! Jugez-en par vous-mêmes. Vous vous...

  • Bravo ! Journal de JB – 3

    23 mars 2020 ( #2020 )

    Donc, je reprends mon histoire. J’ai finalement été libéré au bout de 24 heures. J’ai pu rentrer très facilement, il n’y avait pratiquement personne sur les routes ; Paris Match n’avait pas prévu cela, les barrages routiers des Gilets Jaunes sont tellement...

  • Journal de JB – 7

    31 mars 2020 ( #2020 )

    Alors là vous allez être surpris, après deux semaines d’ennuis sérieux et de nouvelles catastrophiques, eh bien aujourd’hui a été une journée excellente et de très bon augure pour la suite. Bon, à dire vrai, je n’ai pas compris ce qu’il m’arrivait, mais...

  • Le journal de JB – 6

    29 mars 2020 ( #2020 )

    Alors, la dernière fois je vous parlais de mon parrain Julot. Il va mieux, merci. En revanche, à Paris, rien ne va plus. Ce matin, alors que je décidais de sortir faire un tour au parc, je fus bruyamment apostrophé par Madame Ladoucette, la concierge....

  • Canapé jaune. Journal de JB - 2

    21 mars 2020 ( #2020 )

    Je vous ai raconté hier combien mon retour à la maison avait été pénible ; j’avais donc décidé de repartir sur Saturne. Eh bien figurez-vous que la suite fut pire encore. J’en viens même à me demander si l’on ne me cache pas quelque chose. À l’aéroport...

  • Viens à la maison. Journal de JB - 1

    19 mars 2020 ( #2020 )

    De retour de Saturne, je trouve l’aéroport presque vide. Le chauffeur de taxi, masqué et ganté, me conduit chez moi sans dire un mot tout en me lançant régulièrement des regards suspicieux. Au pied de la maison je suis accueilli par trois policiers qui...

  • Journal de JB – 8

    02 avril 2020 ( #2020 )

    Alors aujourd’hui, rien à signaler de tragique, j’ai fini mon Paris Match et j’ai reçu deux SMS, un de ma femme, un autre de Monsieur Pedro. « Tout se passe bien ici. Ludo nous a accueillis. Il est très correct, nous respectons la distanciation sociale....

  • Le virus du Banquet

    04 avril 2020 ( #2020 )

    Voilà qui est terriblement égocentrique en ces moments douloureux, et j’ai un peu honte, mais je serais curieux d’appliquer les modèles informatiques de propagation du coronavirus aux Restes du Banquet. Si chaque lecteur du blog en contaminait trois,...