Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est Peu Dire

  • : Les Restes du Banquet
  • : LA PHRASE DU JOUR. Une "minime" quotidienne, modestement absurde, délibérément aléatoire, conceptuellement festive. Depuis octobre 2007
  • Contact

Et Moi

  • ARNO S.
  • Philosophe inquiet, poète infidèle, chercheur en écritures. 55° 27' E 20° 53' S

Un Reste À Retrouver

Top articles

  • Chromo

    16 janvier 2008 ( #Absurde )

    En cette fin d'après-midi hivernale, au seuil de l'extase, j'assiste, ô divin ravissement !, au spectacle le plus abouti que l'on puisse imaginer : les mille chatoiements chaleureusement moirés et l’infinie diversité des reflets délicats généreusement...

  • Choisir sa famille

    14 janvier 2008 ( #Absurde )

    - Antigone, ma sœur, rebelle et tragique, Icare, ô mon frère, toi qui m’as appris à déplacer les bornes d’un réel par trop exigu, et toi Marco Polo, père admirable et pionnier, tes dérives excentriques ont dessiné ma folle géographie mentale, Charles,...

  • Aidons les bûcherons poètes

    23 décembre 2007 ( #Ecriture )

    Je suis de la race du gazon et partage largement sa patience monotone – attendant en hiver le soleil du printemps. On me fait savoir qu’un certain H. D. Thoreau, bûcheron incivique précise-t-on, aurait écrit, lui aussi, quelque chose curieusement très...

  • Dentifrice et bas de contention

    29 décembre 2007 ( #Absurde )

    Ce que je préfère dans mes déplacements professionnels, c’est la pharmacienne. Je ne manque jamais de lui acheter des bas de contention (nul n'est à l’abri d’une mauvaise thrombose), et elle, complice et généreuse, m’offre toujours un échantillon de dentifrice,...

  • Médisances et démissions

    04 janvier 2008 ( #Ecriture )

    Admirables sont ces philosophes qui philosophent, ces poètes qui poétisent, ces amoureux qui aiment, ces penseurs qui pensent, ces rêveurs qui rêvent, ces révolutionnaires qui révolutionnent, quand tant d’autres, pleutres démissionnaires, critiques inféconds,...

  • L'armée des GoogleBots

    05 janvier 2008 ( #Ecriture )

    Il faut, quand on est e-écrivain, oser la bêtise la plus pitoyable, le médiocre et le salace, le putassier graveleux, les âneries et les inepties, ou bien se résoudre à n’être lu que par les très incultes robots de Google qui, contre toute attente, ne...

  • Sélection éthique

    06 janvier 2008 ( #Politique )

    Il faut distinguer ceux qui sont gentiment dans le vrai et ceux qui sont méchamment dans le faux, parmi ceux-là, il faut distinguer ceux qui l’ignorent sincèrement et ceux qui le savent clairement, parmi ceux-là, ceux qui s’en attristent honteusement...

  • Travail bavardage & ketchup

    10 janvier 2008 ( #Humain trop )

    Trois traits caractérisent assez bien l’homme contemporain : son ignoble et indécente valorisation du travail ; sa capacité illimitée à parler pour ne rien dire ; sa consommation démesurée de ketchup. P. S. : parce qu’il ne suffit pas d’être drôle mais...

  • La moelleuse substance

    22 décembre 2007 ( #Absurde )

    Il paraît que les Juifs lusophones, les homosexuels malentendants, les irresponsables consommateurs de dangereuses plantes illicites, les prématurés hypotrophes, les cactophiles taciturnes, les routiers végétariens, les Sénégalais célibataires, les frères...

  • La pluie, la poule, la p’louse

    21 décembre 2007 ( #Dialogue )

    - Eux (animés d’une toute chrétienne volonté d’encourager doublée d’une sollicitude bien charitable) : ça n’a pas toujours beaucoup de sens, ce que vous écrivez, pour autant, c’est parfois assez joli, il arrive même que cela soit un peu amusant. Il faut...

  • 19h00 et encore 31° C

    07 décembre 2007 ( #Dialogue )

    – X. (à la dépression sudora le et la sudation cafardeuse) : le beurre pue la transpiration, le monde est moite et rance et ma vie dégorge sa nauséabonde lassitude. J’espère que ma sœur va appeler. – Y. (s’étonnant de cet inédit désir de chaleur familiale)...

  • Prodeo larvatus

    03 décembre 2007 ( #Ecriture )

    L’aphorisme allusif n’est pas toujours ce que l’on croit : il peut être le refuge habile de l’ignorance ou le masque suffisant de l’arrogance, il peut aussi témoigner du souci courtois de ne pas importuner, il peut même provoquer le frisson séminal de...

  • La beauté sauvera le monde

    30 novembre 2007 ( #Culture )

    Mardi au théâtre Gr. c’était danse contemporaine, "soirée découverte" disait généreusement et plein d'optimisme le programme. À ma droite : « ça sent drôle non ? ! » ; à ma gauche, « elle a de grosses cuisses pour une danseuse » ; juste derrière, « j’espère...

  • Les couleurs et les goûts

    29 novembre 2007 ( #Culture )

    Hier soir, superbe vernissage de l’exposition magnifique de l’artiste très connu D. à la galerie de l’incontournable T. - M. (à T. l’incontournable) : du génie, peut-être, du talent assurément, quelle maîtrise dans l’érotique dialectique des couleurs...

  • Lis tes ratures

    15 novembre 2007 ( #Célèbres )

    - Marcel P. (conscient de son talent, mais craignant l'arrivée du printemps et se languissant de sa maman) : Imagine que j'écrive, plus encore qu'un "livre sur rien", un long texte blanc sur page blanche. Ce serait un scandale ! - Kasimir M. (à l'angoisse...

  • Eloge de la grisaille

    23 octobre 2007 ( #Poésie )

    Hier, du matin jusqu'au soir, lentement et avec application, il a plu. Une journée à apprendre le mandarin ou à relire la Bible dans la traduction Chouraqui. J'ai cherché à écrire quelque chose de très doux et très beau sur la pluie, ou quelque chose...

  • N’importe quoi

    17 janvier 2009 ( #Dialogue )

    - NAN. L'affamé l'aveu ni ire de l'eau meuuh ! - L.-G. Décidément ça ne va pas mieux. Que tu soies un parasite superfétatoire, passe encore, que tu joues au Grand Pourvoyeur de Leçons, admettons, mais pourquoi en rajouter avec l'absurdité, ça devient...

  • Ceci est un poème

    14 janvier 2009 ( #Poésie )

    Écrire ouvert ortho Je dis faire taire en trop Dérègle en mots pluriels La vie grammaire tu parles Le temps chanter deux t Infinitif Impératif Écrire ouvert ou vert

  • Déplacement à Grande Vitesse

    11 janvier 2009 ( #Dialogue )

    - Quel inestimable progrès, nos modernes moyens de déplacement nous mènent très rapidement là où nous voulons aller, ce qui nous permet, une fois arrivés, mais seulement si nous le voulons - car nous sommes le peuple de la liberté - de repartir plus vite...

  • Deux trois

    10 décembre 2008 ( #Poésie )

    Un Deux Un swing Une dose Ta coupette Mon concept Un sac de nœuds Une glande aqueuse Ton piano à queue Ma carence en plomb Le moral des ménages Les morues déménagent Les intestins du défunt Ses deux reins et tous ses biens Le souffle de mes mots aillé...

  • Soyez cohérents

    08 décembre 2008 ( #Définition )

    La cohérence n'est pas dans l'unité ni la rigueur. Écoutez bien le mot : il parle de dérives partagées, d'aventures douloureuses et tendres à la fois. La cohérence est tout en clins d'œil complices, en rondes d'adultes innocentes, elle est tissée de chemins...

  • Ni dieu ni mètre

    30 novembre 2008 ( #Les chiffres )

    Le désir n'est pas triangulaire ni l'histoire linéaire. Le moral des ménages n'est pas sinusoïdal Le développement humain n'est pas indiciel La croissance n'est pas cyclique ni le progrès exponentiel. D'où nous vient cette fascination hyperbolique pour...

  • Le long du temps

    25 novembre 2008 ( #Poésie )

    le long du temps tu déambules poings fermés poches usées trop fatigué pour les projets cigarette pieds mouillés tes souvenirs sont bien rangés louis le sourd jeanne qui boit le temps est long tu n'attends plus les dents molles les doigts bleus l'été c'est...

  • Les mots pour le dire

    02 décembre 2008 ( #Absurde )

    « Vous n'êtes pas sans savoir, et vous le savez aussi bien que moi, que j'ignore tout de ce que vous voulez me faire croire que je sais ; en outre, sachez-le, le saurais-je, je feindrais de l'ignorer ; mais n'attendez pas de moi, ignorant ce que vous...

  • Go home

    20 décembre 2008 ( #Philosophie )

    Il y a dans la passion de l'origine l'illusion tragique que s'y loge la vérité en sa pure authenticité. Et l'on convoque l'histoire et la somme de nous révéler enfin le vrai commencement, afin de chasser, titre de propriété dûment certifié par la science...