Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est Peu Dire

  • : Les Restes du Banquet
  • : LA PHRASE DU JOUR. Une "minime" quotidienne, modestement absurde, délibérément aléatoire, conceptuellement festive. Depuis octobre 2007
  • Contact

Et Moi

  • ARNO S.
  • Philosophe inquiet, poète infidèle, chercheur en écritures. 55° 27' E 20° 53' S

Un Reste À Retrouver

29 mars 2020 7 29 /03 /mars /2020 06:50

Alors, la dernière fois je vous parlais de mon parrain Julot. Il va mieux, merci. En revanche, à Paris, rien ne va plus. Ce matin, alors que je décidais de sortir faire un tour au parc, je fus bruyamment apostrophé par Madame Ladoucette, la concierge.

– Mais Monsieur Bondu, qu’est-ce que vous faites ! Ne sortez pas, c’est beaucoup trop dangereux.

(Oui parce que je ne vous ai pas dit, je m’appelle Jean Bondu. C’est nul, je sais ! J’aurais aimé m’appeler Maximilien ou Hippolyte, un vrai prénom quoi, avec au moins trois syllabes. Et pas Bondu, vous vous rendez compte, Bondu, même Ladoucette c’est mieux. J’aurais voulu naître Durand-Ruel ou La Motte Picquet. Même le métro a un plus joli nom que le mien.)

– Mais qu’est-ce qui se passe enfin, Madame Ladoucette ?

– C’est le nouveau Covid. Ils ont trouvé un cluster, à l’hôtel en face.

Un cluster ? Mais qu’est-ce que ça peut bien être ? Le nouveau ? Le nouveau locataire ? Mais il ne s’appelle pas Cauvide ? Bon sang, je ne comprends rien.

– C’est une hécatombe, il fait des ravages. On compte les morts par centaines.

En l’entendant, mon sang se glaça. Je pensai immédiatement à Éléonore et Barthélemy.

– Ayez pas peur pour les petits…

Tout en restant dans sa loge, elle me fit signe de m’approcher de la vitre ; je voyais alors en gros plan ses yeux exorbités, ses dents cariés et son nez mal curé.

– Ayez pas peur pour les petits, il s’attaque aux vieux et aux vieilles.

– Beurk !

Je ne pus retenir un cri de dégoût.

– Oui ben soyez poli, Monsieur Bondu.

– Oui mais non, je voulais dire, c’est odieux, c’est honteux, c’est criminel de s’attaquer à des personnes vulnérables ! Et la police, qu’est-ce qu’elle fait ?

– Elle fait ce qu’elle peut, mais les policiers ne veulent surtout pas l’attraper.

– Comment ça ils ne veulent pas l’attraper !

– C’est comme ça. Allez, rentrez chez vous.

– Bon, je remonte.

Tout cela est insensé. Ça se confirme, ce monde est détraqué.

– Monsieur Bondu, attendez, approchez un peu. Tenez, c’est le fils de mon beau-frère, il connaît du monde.

Et, avec la gravité de quelqu’un qui m’aurait confié les reliques de Sainte Thérèse de Lisieux, elle me tendit un rouleau de papier toilette.

Partager cet article

Repost0

commentaires