Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est Peu Dire

  • : Les Restes du Banquet
  • : LA PHRASE DU JOUR. Une "minime" quotidienne, modestement absurde, délibérément aléatoire, conceptuellement festive. Depuis octobre 2007
  • Contact

Et Moi

  • ARNO S.
  • Philosophe inquiet, poète infidèle, chercheur en écritures. 55° 27' E 20° 53' S

Un Reste À Retrouver

9 juillet 2008 3 09 /07 /juillet /2008 02:35

Tu penses mou et tu peines à dire, mais tu as un congélateur de 250 litres et un écran plasma de 50 pouces.
C’est immense.

Partager cet article

Repost0
24 juin 2008 2 24 /06 /juin /2008 02:03

Le monde radote, l’histoire bégaie, les hommes bafouillent.
Où se cache l’orthophoniste universel qui saura nous faire parler.

Partager cet article

Repost0
5 juin 2008 4 05 /06 /juin /2008 10:21

En suspens sur le fil tranchant de la lumière du soleil couchant, un instant, tu joues toi aussi à hésiter : tu retiens dans le confort de l’indécision tous les débuts, toutes les fins, rêvant sans doute à un matin déjà épanoui encore fidèle, ou à un soir léger et joyeux d’inexpérience.

Partager cet article

Repost0
2 juin 2008 1 02 /06 /juin /2008 02:35

Homo erectus, un peu fatigué, cède la place à homo sedens.
Bon, nous avons encore de la marge : nous dominons, et de très haut, les stupides et parfois très méchants reptiles.

Partager cet article

Repost0
30 mai 2008 5 30 /05 /mai /2008 02:03

Nous faisons des kilomètres et endurons des heures de queue pour admirer les ruines d’un amphithéâtre, les vestiges d’un aqueduc ou les restes d’une voie dallée – empreintes à même la chair du monde du labeur génial et de la hauteur de vue de quelques Anciens.
Je ne peux m’empêcher de sourire en imaginant la tête de nos arrière-petits-enfants, découvrant après trois heures d’attente, un ticket à 19,90 euros à la main, les ruines d’un Carrefour, les vestiges d’un HLM ou les restes d’une usine de traitement des eaux usées.

Partager cet article

Repost0
28 mai 2008 3 28 /05 /mai /2008 02:34

Hommes et femmes : plus et moins, je ne sais ; envers et endroit, probablement ; ici et là assurément et réciproquement.

Partager cet article

Repost0
22 mai 2008 4 22 /05 /mai /2008 02:50

Hier soir, au bar, j’ai rencontré N.

Après quelques vérifications d’usage – une traçabilité exemplaire, une empreinte écologique discrète et raffinée, (voilà qui dénote une posture psychopolitique louable, ai-je pensé), un génotype fort séduisant, à l’originalité sans arrogance, quant à son IMC... à faire fantasmer le plus exigeant des nutritionnistes – après cela donc, je lui ai rapidement proposé un speed wedding.
Elle m’a longuement considéré, silencieuse, m’offrant seulement un sourire indéfinissable qui mélangeait, contre toute attente, l’eau et le feu, puis elle s’est connectée, a débloqué son transcodeur et m’a laissé télécharger sa page d’accueil.
Flocons de neige, étoiles scintillantes et, en Arial 32, clignotant romantiquement : just married !
Sensible et complice, mon transcodeur a buggué.

Partager cet article

Repost0
21 mai 2008 3 21 /05 /mai /2008 02:37

Virtualiser l’accouplement, techniquer la fécondation, externaliser la grossesse, délocaliser l’éducation. La science progresse et nous émancipe toujours davantage.
Et dire qu’il y a quelques années à peine, homo sapiens sodomisait encore, en grognant comme un primitif indélicat, des femelles déjà usées à moins de trente ans.

Partager cet article

Repost0
13 mai 2008 2 13 /05 /mai /2008 02:06

Il a le sourire généreux et la poignée de main rassurante. Dents en or et grosse chevalière.

Partager cet article

Repost0
6 mai 2008 2 06 /05 /mai /2008 02:12

Le Pouvoir nous achète et nous endort , nous faisant rêver de pouvoir d’achat.
Servilement, vénalement, nous abdiquons, impuissants.

Partager cet article

Repost0
26 avril 2008 6 26 /04 /avril /2008 02:41

Aujourd’hui, c’est marée basse : le désir s’est retiré, envasé, amolli.
Je rêve d’une vraie belle colère qui redonnerait à l’homme sa voix et sa fierté.

Partager cet article

Repost0
25 avril 2008 5 25 /04 /avril /2008 02:39

Nos trains ont franchi la barre des 500 km/h ; nos télescopes atteignent aux confins de l’univers ; nos ordinateurs peuvent stocker plus d’informations que toutes les bibliothèques réunies…
Nous sommes en passe de maîtriser le gène après avoir dompté l’atome. Rien assurément ne résiste à la surpuissance de l’hyperintelligence humaine.
La faim n’a qu’à bien se tenir, nous allons peut-être un jour nous attaquer à elle. Il est probable que nous n’en ferons qu’une bouchée.

Partager cet article

Repost0
11 avril 2008 5 11 /04 /avril /2008 02:31

Cet endormi qui lézarde au soleil garde un œil ouvert sur le lézard endormi un peu plus bas.
Je les observe, guettant quant à moi l’heure à partir de laquelle on peut décemment aller faire la sieste.
En attendant – merci France Inter – je vais en Colombie, au Tibet, au Darfour, me battre contre la violence, le mal et l’injustice. Dieu merci, je ne suis pas seul, il y a Mélanie, Jacques, Sylvie, Pierre et tous ces auditeurs qui téléphonent pour me soutenir dans ces redoutables combats.

Partager cet article

Repost0
7 avril 2008 1 07 /04 /avril /2008 02:11

La révolte n’est plus ce qu’elle était.
Les lycéens manifestent : ils réclament des CRS à la sortie des établissements ; les étudiants sont en grève, ils veulent des caméras de surveillance dans le campus.

Partager cet article

Repost0
12 mars 2008 3 12 /03 /mars /2008 04:45

C’est bien regrettable que l’on ne soit pas d’abord des vieux puis ensuite seulement des jeunes.
Ceux-là, pressés de manger autre chose que de la soupe, ne s’incrusteraient pas, fidèlement vissés à l’habitude des jours inertes ; ceux-ci, goûtant les nuances délicates de la lente évanescence des choses, pousseraient moins dans les rangs.
Les premiers partiraient plus vite, les seconds rouleraient moins vite.

Partager cet article

Repost0
6 mars 2008 4 06 /03 /mars /2008 13:49
Le monde aurait été singulièrement différent si le partage de l'ambition avait été plus équitable entre l'homme et l'holothurie.

Partager cet article

Repost0
6 février 2008 3 06 /02 /février /2008 06:55

1. L’âge ingrat de l’insouciance.
2. L’âge aigri des renoncements.
3. L’âge hagard de l’incontinence.

Partager cet article

Repost0
1 février 2008 5 01 /02 /février /2008 06:28
Compte tenu de la situation, l’attitude tout en retenue de l’homme est soit le signe émouvant d’une très haute maîtrise de soi, soit la preuve rédhibitoire d’une totale inconséquence et d’une indécente irresponsabilité.

 

Partager cet article

Repost0
30 janvier 2008 3 30 /01 /janvier /2008 06:27

L’homme est assez inégal dans ses imitations : il fait très bien le coq et le veau, mais plutôt mal l’holothurie et le paille-en-queue.

Partager cet article

Repost0
29 janvier 2008 2 29 /01 /janvier /2008 06:25
Nous sommes de passage, terrible évidence, le séjour est trop court, alors on laisse des traces, on souille son territoire, on incise on excise, on s’exhibe et parle fort, on saigne et on signe.

Partager cet article

Repost0
26 janvier 2008 6 26 /01 /janvier /2008 06:19
Comment se retrouver si l’on ne peut se perdre ?
Et où irai-je te chercher si tu ne sais où te cacher ?

Partager cet article

Repost0
22 janvier 2008 2 22 /01 /janvier /2008 06:56
Les femmes, certes, ne naissent pas chiennes, mais elles le deviennent très rapidement, dans le regard des hommes.

Partager cet article

Repost0
10 janvier 2008 4 10 /01 /janvier /2008 06:50

Trois traits caractérisent assez bien l’homme contemporain : son ignoble et indécente valorisation du travail ; sa capacité illimitée à parler pour ne rien dire ; sa consommation démesurée de ketchup.

P. S. : parce qu’il ne suffit pas d’être drôle mais qu’il faut aussi instruire, je me permets de vous signaler que 25 belles tomates sont nécessaires pour faire 300 grammes de l'inimitable Heinz Tomato Ketchup (cf. www.heinz.be).

Partager cet article

Repost0
8 janvier 2008 2 08 /01 /janvier /2008 13:09

Producteur exploité et stressé la semaine, consommateur asservi et vautré le dimanche – on a l’homme que l’on mérite.

Partager cet article

Repost0
18 décembre 2007 2 18 /12 /décembre /2007 06:11
Notre premier regard est toujours une attente inquiète, notre première parole une demande hésitante. Ensuite, démesurément, on enfle.

Partager cet article

Repost0