Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est Peu Dire

  • : Les Restes du Banquet
  • : LA PHRASE DU JOUR. Une "minime" quotidienne, modestement absurde, délibérément aléatoire, conceptuellement festive. Depuis octobre 2007
  • Contact

Et Moi

  • ARNO S.
  • Philosophe inquiet, poète infidèle, chercheur en écritures. 55° 27' E 20° 53' S

Un Reste À Retrouver

27 mars 2010 6 27 /03 /mars /2010 03:55

Si j’étais un grand mathématicien je calculerais ceci :

− combien de chance a-t-on, en tirant une par une, les yeux bandés, des lettres dans un grand sac contenant toutes les lettres nécessaire à l’écriture de la totalité d’À la recherche du temps perdu (selon l’édition de Jean-Yves Tadié chez Gallimard, pour qu’il n’y ait pas de contestation), de reconstituer exactement cette œuvre, ponctuation comprise ?

− et aussi je mesurerais la hauteur qu’atteindrait la tour – improbable, ça ne tiendra jamais ! – construite à l’aide de tous les spaghettis disponibles dans toutes les cuisines de tous les pays du monde, à l’exclusion bien évidemment, inutile d’en rajouter, des spaghettis déjà cuits.

− et puis j’essaierais d’évaluer, avec une marge d’erreur acceptable, les milliards de milliards de spermatozoïdes qui n’ont pas rencontré l’ovule sœur depuis qu’hommes et femmes coïtent. (On pourra affiner le calcul en distinguant les malheureuses tentatives infécondes des échecs volontaires).

− après je ferais un peu de jardinage, commencerais les mots croisés du Figaro, boirais un grand verre de menthe à l’eau et écrirais deux ou trois petites choses simples et saines avant de retourner à mes calculs très très savants.

Partager cet article

Repost0

commentaires