Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est Peu Dire

  • : Les Restes du Banquet
  • : LA PHRASE DU JOUR. Une "minime" quotidienne, modestement absurde, délibérément aléatoire, conceptuellement festive. Depuis octobre 2007
  • Contact

Et Moi

  • ARNO SABATIER
  • Philosophe inquiet, poète infidèle, chercheur en écritures. 55° 27' E 20° 53' S

Un Reste À Retrouver

2 juin 2013 7 02 /06 /juin /2013 15:34

Les mers se déchaînent ; la terre se venge ; le ciel s’acharne.

Non. La nature est indifférente à un point que l’on ne saurait imaginer.

Partager cet article

Repost0

commentaires

L
Mégalo et parano...<br /> <br /> <br /> <br /> Du pétrole au plastique,<br /> Des couleurs aux teintures<br /> Du paon à l'apparat<br /> Du coton au slip<br /> De l'atome à la bombe<br /> De la grappe à Bacchus<br /> Du bonobo au viagra<br /> De la lune aux néons<br /> De la laine au pullover<br /> De l’oiseau à l'avion<br /> Du fruit à la compote<br /> De la liberté à la névrose<br /> De l’arbre à la page<br /> De la silice au verre<br /> Du simiesque à l’absurdité<br /> Sans la nature,<br /> l’homme n’aurait rien inventé.<br /> Rien.<br /> <br /> <br /> <br /> <br /> Il était tout prêt ;-), je le publie chez toi, ton texte m'y a poussée.<br /> :-)
Répondre