Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est Peu Dire

  • : Les Restes du Banquet
  • : LA PHRASE DU JOUR. Une "minime" quotidienne, modestement absurde, délibérément aléatoire, conceptuellement festive. Depuis octobre 2007
  • Contact

Et Moi

  • ARNO SABATIER
  • Philosophe inquiet, poète infidèle, chercheur en écritures. 55° 27' E 20° 53' S

Un Reste À Retrouver

20 novembre 2012 2 20 /11 /novembre /2012 03:00

Ne force pas les verrous de son regard, devine et accompagne.

Partager cet article

Repost0

commentaires

S
une histoire.<br /> <br /> Je lui ai caressé ses cheveux, tout propres, fins, beaux, nous ne nous sommes pas lâchés tout le temps du parloir et j'ai cette impression encore ce soir qu'il est là, à mes côtés, et c'est juste<br /> bon, si bon ...<br /> <br /> Alors à mon tour, je vous transmets, par la magie de l'amour, nos caresses échangées, nos sourires, nos étreintes... fermez vos yeux, laissez-vous aller et recevez tout cet amour. c'est un cadeau<br /> qu'il m'a fait, que je vous fais, nous pouvons appeler cela la chaine de l'amour ... c'était tellement bon, intense, pur, beau ... le bonheur, le vrai.<br /> Je crois que depuis que nous "pratiquons" le parloir, celui-ci est et restera dans mon coeur, à tout jamais, le plus beau qu'il m'ait offert. j'aimerais tellement que vous parveniez à ressentir<br /> tout cet amour, à ressentir de la sérénité et de la paix à la lecture de tant d'amour, à vivre cela comme je le vis.<br /> <br /> Il vous aime, je n'ai aucun doute quant à cela. faites lui confiance, faites moi confiance, c'est indéniable. et rien - ni même les murs des baumettes - ne pourra entraver cet amour.<br /> <br /> voilà ce que je tenais à vous écrire ce soir, car ça, c'est un élan de courage pour vous, pour nous tous.<br /> <br /> je vous embrasse aussi fort que nous sommes embrassés, je vous serre aussi tendrement que nous sommes serrés, je vous laisse à votre tour, vivre cet amour qu'il nous a transmis, dans la douceur de<br /> cette soirée d'automne.
Répondre
S
une histoire ...<br /> <br /> Je lui ai caressé ses cheveux, tout propres, fins, beaux, nous ne nous sommes pas lâchés tout le temps du parloir et j'ai cette impression encore ce soir qu'il est là, à mes côtés, et c'est juste<br /> bon, si bon ...<br /> <br /> Alors à mon tour, je vous transmets, par la magie de l'amour, nos caresses échangées, nos sourires, nos étreintes... fermez vos yeux, laissez-vous aller et recevez tout cet amour . c'est un cadeau<br /> qu' m'a fait, que je vous fais, nous pouvons appeler cela la chaine de l'amour ... c'était tellement bon, intense, pur, beau ... le bonheur, le vrai.<br /> Je crois que depuis que nous "pratiquons" le parloir, celui-ci est et restera dans mon coeur, à tout jamais, le plus beau qu'il m'ait offert. j'aimerais tellement que vous parveniez à ressentir<br /> tout cet amour, à ressentir de la sérénité et de la paix à la lecture de tant d'amour, à vivre cela comme je le vis.<br /> <br /> Il vous aime, je n'ai aucun doute quant à cela. faites lui confiance, faites moi confiance, c'est indéniable. et rien - ni même les murs des baumettes - ne pourra entraver cet amour.<br /> <br /> voilà ce que je tenais à vous écrire ce soir, car ça, c'est un élan de courage pour vous, pour nous tous.<br /> <br /> je vous embrasse aussi fort que nous sommes embrassés, je vous serre aussi tendrement que nous sommes serrés, je vous laisse à votre tour, vivre cet amour qu'il nous a transmis, dans la douceur de<br /> cette soirée d'automne.
Répondre
S
Co-naissance est juste étonnant de beauté, de poésie, d'espoir,de partage, et rien, ni même les murs d'une prison ne peuvent et ne pourront entraver l'amour ...<br /> merci !
Répondre