Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est Peu Dire

  • : Les Restes du Banquet
  • : LA PHRASE DU JOUR. Une "minime" quotidienne, modestement absurde, délibérément aléatoire, conceptuellement festive. Depuis octobre 2007
  • Contact

Et Moi

  • ARNO S.
  • Philosophe inquiet, poète infidèle, chercheur en écritures. 55° 27' E 20° 53' S

Un Reste À Retrouver

25 février 2008 1 25 /02 /février /2008 06:03

 LOUIS-GONZAGUE (un projet de sourire quasi imperceptible au coin des yeux pouvant laisser croire qu’il médite) : Dis donc Monsieur le poëte, tu as pensé à remplir ta déclaration de revenus ?

– NAN (pris en traître, un peu avant l’heure d’être zen et bien après celle d’être cool) : Humour minable, inculture barbare, indigence pitoyable ?, j'hésite, tu es chétif et optionnel.

– L.-G. (étanche, persévérant dans son généreux amour désintéressé de l’homme) : Ni l’un ni l’autre, je te provoque, c’est une technique qui vient d’Orient, c’est pour te faire gagner en sérénité, en abnégation, en magnanimité, en force tranquille et en quiétude forte.

– NAN (décidément peu amène en ce beau lundi matin) : ne touche pas à ma bassesse molle, oublie mon étroitesse fébrile, et puisque tu te piques de prendre soin de nos âmes, va plutôt acheter le disque du chant des cachalots joyeux après le coït, écoute le, ça détend et rend meilleur, c’est écrit sur la pochette.

Partager cet article

Repost0

commentaires