Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est Peu Dire

  • : Les Restes du Banquet
  • : LA PHRASE DU JOUR. Une "minime" quotidienne, modestement absurde, délibérément aléatoire, conceptuellement festive. Depuis octobre 2007
  • Contact

Et Moi

  • ARNO S.
  • Philosophe inquiet, poète infidèle, chercheur en écritures. 55° 27' E 20° 53' S

Un Reste À Retrouver

24 novembre 2019 7 24 /11 /novembre /2019 03:31

Pourtant issues de classes sociales différentes, Girafe et Tortue s’étaient rendues au pique-nique organisé par l’association Tricot Thé. Le club de pétanque avait prêté du matériel pour l’occasion (il faut dire que son président, Jean-Michel Lemognon, avait travaillé 41 ans chez Leroy Merlin à Nœux-les-Mines ; il racontait d’ailleurs avoir eu une aventure fugace avec Rose Merlin, ce dont tout le monde doutait). Victoire Malèse, le cousin de Marcellin Labrousse avait été chargé d’apporter quatre cubis de Vin de France cuvée spéciale (Jean-Michel Lemognon l’avait envoyé à Cdiscount, il avait bien connu le père de Michèle Relu qui y était caissière et arrangeante ; on racontait qu’il avait bien connu aussi la mère Relu, mais ça, Jean-Michel Lemognon l’avait toujours nié).

Le problème c’était qu’à midi, Victoire n’était toujours pas là. En fin d’après-midi, les gendarmes le découvrirent en compagnie de son cousin Marcellin, tous deux ivres mort, les pieds dans l’eau du lac, la tête sur un sac Cdiscount. On chercha à joindre Mademoiselle Séraphine Déroulède, la pharmacienne (de la pharmacie Legros), afin qu’elle administre les premiers soins, mais personne ne répondit. (Séraphine était au fond de son lit, bien décidée à profiter des effets du Tramadol sans être dérangée, de toutes façons, elle ne sortait pas le weekend parce qu’elle ne buvait pas, ne jouait pas à la pétanque et ne savait pas tricoter ; sans doute aussi parce qu’elle ne s’était pas remise de son histoire d’amour tragique avec Félix Roselito ; mais ça c’est une histoire longue – et tragique, donc – qui ne tiendrait pas dans une parenthèse).

On ne retrouva jamais les cubis. Jean-Michel Lemognon accusa Marcellin Labrousse d’être le cerveau du vol, du recel et de la destruction de preuves ; l’hypothèse était plausible mais les preuves, précisément, manquèrent. (Et puis les plus anciens se souvenaient du conflit qui avait opposé Jean-Michel Lemognon à l’oncle de Marcellin à propos de la construction du terrain de pétanque).

L’affaire fut classée sans suite.

Girafe et Tortue, que n’intéressaient ni les ragots, ni le vin rouge, ne regrettèrent pas leur pique-nique. Elles eurent même l’occasion d’échanger un regard.

Partager cet article

Repost0

commentaires