Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est Peu Dire

  • : Les Restes du Banquet
  • : LA PHRASE DU JOUR. Une "minime" quotidienne, modestement absurde, délibérément aléatoire, conceptuellement festive. Depuis octobre 2007
  • Contact

Et Moi

  • ARNO S.
  • Philosophe inquiet, poète infidèle, chercheur en écritures. 55° 27' E 20° 53' S

Un Reste À Retrouver

21 mai 2014 3 21 /05 /mai /2014 03:02

Les visages sont des romans. Parfois tragiques, parfois insipides, parfois raturés ou édifiants ou comiques ou opaques, parfois bâclés ou bien structurés ou prévisibles – très beaux parfois aussi. Cela, on le sait bien.

Mais il y a autre chose. Pour moi qui suis un lecteur lent, c’est tellement frustrant de ne pas pouvoir les fixer longtemps et les lire tranquillement sans passer pour un pervers ou un benêt.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Christine 21/05/2014 06:59

Je connais cette frustration. Même les proches peuvent en être indisposés. En tant que femme, avec des inconnus (surtout dans les transports en commun) cette attitude peut être plus risquée ou aventureuse !

Arno 21/05/2014 18:32

On peut, par sécurité, se rabattre sur les mains. Ou les nuques, c'est encore plus sûr, mais les textes sont indigents.