Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est Peu Dire

  • : Les Restes du Banquet
  • : LA PHRASE DU JOUR. Une "minime" quotidienne, modestement absurde, délibérément aléatoire, conceptuellement festive. Depuis octobre 2007
  • Contact

Et Moi

  • ARNO
  • Philosophe inquiet, poète infidèle, chercheur en écritures. 55°32 E 21°08 S.

Un Reste À Retrouver

8 janvier 2020 3 08 /01 /janvier /2020 16:43

À moins d’une production illicite, d’un marché noir ou d’une contrebande de la touillette, désormais interdite, il y a fort à parier que l’objet disparaîtra rapidement de nos tasses et nos mémoires. On pourrait le regretter, car les archéologues du futur n’auront ainsi qu’une vision tronquée de notre époque et passeront à côté du génie de l’homme du XXIe siècle. Heureusement, l’estomac des baleines en témoignera encore pendant plusieurs siècles.

Partager cet article

31 décembre 2019 2 31 /12 /décembre /2019 03:11

– On a tous un secret, tenta désespérement l’huitre.

Partager cet article

30 décembre 2019 1 30 /12 /décembre /2019 09:57

N’entendant rien à la vie, l’amour, la peur, le beau et toutes ces questions essentielles et ordinaires, l’homme inventa la science et ses formules énigmatiques pour se donner l’illusion de comprendre quelque chose.

Partager cet article

29 décembre 2019 7 29 /12 /décembre /2019 06:48

Tous ces appels à la modération sont excessifs.

Partager cet article

28 décembre 2019 6 28 /12 /décembre /2019 03:39

La littérature aura atteint une sorte de perfection lorsqu’il n’y aura plus aucun lecteur, seulement des écrivains.

On y vient, non ?

Partager cet article

27 décembre 2019 5 27 /12 /décembre /2019 03:48

Le regard creuse le réel, il l’enfle, le prolonge, le détourne, le cadre, le rature, l’annote, le charge de pleins et de déliés pour en faire un texte. Seulement alors, le réel devient visible, c’est-à-dire lisible.

La réalité est toujours déjà augmentée.

Partager cet article

26 décembre 2019 4 26 /12 /décembre /2019 03:34

Vous vous souvenez d’elle, peut-être. À 4,85 milliards d’années aujourd’hui, Proxima du Centaure est totalement méconnaissable.

Partager cet article

25 décembre 2019 3 25 /12 /décembre /2019 06:41

Quolibet, ubuesque, étalon, vestibule, octogénaire, ukulélé, sempiternel, leptospirose, îlienne, salamandre, tabloïde, araignée (de mer), système D, saperlipopette, infidèle, édredon, zézaiement, carotide, chypriote, mélatonine, indépendantiste, ripailleur, ténébreux, hyménée, cynophobe et cinéphile, métayer, violette, borborygme, xylophone, intrinsèque, alémanique, névralgique, dispendieux, éphémère ou pérenne, wagonnet, stabilisateur, urubu, kaléidoscopique, zoroastrien, yin et yang, fiscaliste, gargantuesque, Jules et Jim aussi, morvandiau, orphelinat et volatile.

Allez savoir pourquoi, je suis très liste ces temps-ci.

Partager cet article

24 décembre 2019 2 24 /12 /décembre /2019 06:38

Bon, Noël approche, c’est officiel.

Les tyrans, les envieux, les odieux, les vicieux, les crasseux, les râleurs, les déçus, les têtus, les jaloux, les ingrats, les démoniaques, les insupportables, les sauvageons, les délateurs, les frustrés, les coléreux, les paresseux, les avides, les cupides, les rapaces, les austères, les affreux, les hargneux, les caractériels, les mécontents, les effrontés, les brailleurs, les vauriens, les capricieux, les morveux, les pouilleux, les souillons… bref, tous nos adorables petits monstres sont lâchés.

Je serai donc absent pendant 24 heures.

Partager cet article

23 décembre 2019 1 23 /12 /décembre /2019 18:19

Tenez, prenez 2 376 498,42 par exemple. Eh bien ce n’est pas drôle, pas triste, pas grave, pas intéressant, pas joli, pas injuste, ce n’est pas critique, pas inacceptable, pas inénarrable, pas ambigu, pas homophobe, pas pimenté, pas historique, pas pittoresque, pas insipide, pas terne, pas terrible non plus, non ce n’est pas cher, pas rare, pas lourd, pas métaphorique, pas amphigourique, pas épiphénoménal, pas tangentiel, pas sérigraphié, pas liposoluble, ah ça non, 2 376 498,42 n’est pas liposoluble.

Alors d’où nous vient cette fascination pour les chiffres ?

Partager cet article

22 décembre 2019 7 22 /12 /décembre /2019 03:12

Si le matin tu redoutes les dards d’un soleil bientôt sans merci, et si au mitan du jour tu redoutes le froid que le coucher apportera sans tarder, et si le soir tu redoutes les troubles levés par une nuit sans lois, et si la nuit tu redoutes le matin qui écrasera tes rêves sans indulgence, alors révise ta conjugaison.

Partager cet article

21 décembre 2019 6 21 /12 /décembre /2019 13:16

L’homme deviendrait plus violent, plus égocentrique, moins respectueux, moins patient, plus paresseux, plus consumériste…

Peut-être. Ce qui est sûr, c’est qu’il devient de plus en plus homme.

Partager cet article

20 décembre 2019 5 20 /12 /décembre /2019 01:50

Va au bout de ton rêve, tu entends.

(Je veux dire, réveille-toi, lève-toi et va bosser fainéant !)

Partager cet article

19 décembre 2019 4 19 /12 /décembre /2019 02:12

Le cartel de la compote a été épinglé, lit-on dans la presse aujourd’hui.

Stephen King a du souci à se faire.

Partager cet article

18 décembre 2019 3 18 /12 /décembre /2019 02:43

Il m’arrive de ne pas comprendre ce que je dis, et cela ne m’empêche pas de le dire.

Je vous entends d’ici, c’est malhonnête, vous êtes un imposteur, un manipulateur, un incompétent… Je ne vois pas les choses comme ça, je pense au contraire que c’est généreux de ma part. Je milite pour une pensée partagée et une interprétation solidaire.

Partager cet article

17 décembre 2019 2 17 /12 /décembre /2019 03:50

Les ampoules électriques grillent toujours la nuit. C’est statistiquement incompréhensible mais réellement très agaçant.

Partager cet article

16 décembre 2019 1 16 /12 /décembre /2019 03:02

Il restera pour avoir inventé la monotonie, l’homme.

Partager cet article

15 décembre 2019 7 15 /12 /décembre /2019 04:09

Créer, c’est échapper au temps ; rêver, c’est le laisser s’échapper.

Partager cet article

14 décembre 2019 6 14 /12 /décembre /2019 04:15

On nous rebat les oreilles avec ces histoires d’étoiles qui brillent encore de mille feux alors qu’elles sont déjà mortes parce que leur lumière continue de parcourir les milliards de kilomètres qui nous séparent d’elle. Bon, ça va, on a compris. Je voudrais, quant à moi, rendre justice à ces autres étoiles, beaucoup plus jeunes, qui, quoique déjà bien vivantes, ne brillent pas encore dans notre ciel car leur éclat ne nous est pas encore parvenu.

(Je me demande si nous ne sommes pas victimes de la même illusion quand on contemple - ça peut arriver - les bancs du Sénat.)

Partager cet article

13 décembre 2019 5 13 /12 /décembre /2019 08:02

– Six jours de travail et l’éternité à la retraite : ça c’est du régime spécial.

– Justement, Dieu, tu ne voudrais pas reprendre du service, c’est très tendance l’activité des séniors, parce que ça commence à chauffer en bas.

– Impossible, depuis le temps, j’ai complètement perdu la main, je ne saurais plus faire. Les voies des humains me sont impénétrables.

Partager cet article

12 décembre 2019 4 12 /12 /décembre /2019 10:22

Rire, c’est être faible, se soumettre, laisser volontairement l’autre vous dominer et vous envahir, pour finalement s’en réjouir.

Partager cet article

11 décembre 2019 3 11 /12 /décembre /2019 12:08

Je ne peux pas écrire de roman, j’ai bien déjà quelques titres, et plus qu’il n’en faut, mais je suis nul en dédicace.

Partager cet article

10 décembre 2019 2 10 /12 /décembre /2019 16:04

Et si tu préfères encore voir l’autre malheureux avec toi qu’heureux sans toi, alors fais quelque chose. Réinitialise ta carte-mère, plonge tout habillé dans ton lave-linge, je ne sais ?, fais une traversée du Kalahari sans assistance, divorce, mais fais quelque chose. Maintenant. Pour toi, pour l’autre, pour l’amour, pour la vie.

Partager cet article

9 décembre 2019 1 09 /12 /décembre /2019 20:14

C’était quand même mieux avant.

Avant, quand personne encore n’avait photographié de coucher de soleil, n’avait chanté l’Ave Maria de Schubert, ou n’avait dit « mon cœur, je t’aime », quand personne encore n’avait préparé un Royal au chocolat ou vendangé un crozes-hermitage, ou écrit un petit poème en prose ; c’était quand même mieux avant quand des premières fois étaient encore possibles.

Nous arrivons tard.

Partager cet article

8 décembre 2019 7 08 /12 /décembre /2019 20:55

Rentre en toi, explore ton dedans secret, jouis du chant harmonieux de ton âme, habite sereinement le plus intime de ton intimité, ouvre-toi aux profondeurs insoupçonnées du moi primal et, si tu ne trouves rien, si une odeur de moisi te saisit, alors, sors, parle et emmène ta voisine, son frère et son chat danser sous la lune aux sons brouillons de la fanfare du quartier.

Partager cet article