Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est Peu Dire

  • : Les Restes du Banquet
  • : LA PHRASE DU JOUR. Une "minime" quotidienne, modestement absurde, délibérément aléatoire, conceptuellement festive. Depuis octobre 2007
  • Contact

Et Moi

  • ARNO
  • Philosophe inquiet, poète infidèle, chercheur en écritures. 55°32 E 21°08 S.

Un Reste À Retrouver

6 janvier 2015 2 06 /01 /janvier /2015 03:01

J’aurais fait un juge affreusement partial car j’aurais tout passé à certains sourires, les vols les plus crapuleux, les crimes les plus odieux, les mensonges les plus calomnieux.

Tout passé.

Sauf peut-être d’être constipés ou béats ou fabriqués ou niais ou sardoniques ou jaunes ou daubeurs ou narquois ou académiques ou ambitieux ou guindés ou m’as-tu-vu ou godiches ou acrimonieux ou déformés ou scabreux ou factices ou mielleux ou alambiqués ou bégueules ou amers ou poseurs ou diaboliques ou frelatés ou lourds ou contrefaits ou lugubres (oui, il existe des sourires lugubres, et c’est juste – si je puis dire – indéfendable ; un sourire, nom de dieu, ça doit avoir de la gueule !) ou enfiellés ou vils ou malpropres ou molasses ou plaqués ou vipérins ou balourds ou rossards ou rétifs ou patauds ou entortillés ou piteux ou baveux ou vaseux ou ampoulés ou corrosifs ou biscornus ou ignorants ou branleurs ou cérémonieux ou félons ou glaireux ou gauches ou outrés ou tarabiscotés.

Ce qui, au bout du compte, aurait fait de moi un juge affreusement partial et terriblement sévère (quoique furieusement lucide).

Partager cet article

commentaires