Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est Peu Dire

  • : Les Restes du Banquet
  • : LA PHRASE DU JOUR. Une "minime" quotidienne, modestement absurde, délibérément aléatoire, conceptuellement festive. Depuis octobre 2007
  • Contact

Et Moi

  • ARNO SABATIER
  • Philosophe inquiet, poète infidèle, chercheur en écritures. 55° 27' E 20° 53' S

Un Reste À Retrouver

  • D'accord ? (31/05/2022)
    Je suis trop souvent d’accord avec moi pour que ce ne soit pas suspect.
  • Intouchable (30/05/2022)
    – Dis donc Pierre, tu crois qu’ils pourraient nous toucher les missiles russes hypersoniques parce que j’aimerais bien pouvoir regarder le Grand Prix de Monaco tranquille ? – Non. De toute façon, rien ne te touche, Dieu.
  • Trop étroit (29/05/2022)
    Aucune vérité ne tient dans un aphorisme. Sauf une.
  • Le cerveau pyromane (28/05/2022)
    Penser, c’est rencontrer quelque chose à penser, tomber sur ou buter contre un obstacle. Les plus romantiques diront que c’est répondre à un appel. Les plus crus diront que c’est traiter, comme on traite un problème ou un malade. Cela dit, rien n’empêche...
  • Aberration énonciative (27/05/2022)
    – Bonjour, c’est encore moi, Gros-Lulu. – … – Est-ce que quelqu’un voudrait bien m’apprendre à faire un tube avec la langue ? – … – Je voudrais bien aussi savoir dire des choses drôles. – … – Ou jolies ou intéressantes. – … – Eh, monsieur l’Auteur ! C’est...
  • Quelles nouvelles ? (26/05/2022)
    Que dire et que faire, tout va si mal. On aurait envie de se réjouir de l’arrivée des mangues et des longanis sur les étals des marchés au mois de mai, mais cette production à contre-saison est une mauvaise nouvelle de plus. L’optimisme est un combat...
  • Histoire (25/05/2022)
    Marcellin Labrousse ne faisait pas grand-chose de sa vie : il essayait de réparer sa vieille mobylette souvent en panne (il s’agirait d’un problème chronique de carburateur) et apparaissait épisodiquement dans un blog prétendument littéraire. Une existence...
  • Pas compliqué : c’est simple ! (24/05/2022)
    Allez savoir pourquoi. La vie est riche d’une belle complexité et l’on n’a de cesse de vouloir la simplifier et réduire. À l’inverse, la littérature est belle d’une riche simplicité et l’on n’a de cesse de vouloir la compliquer et charger.
  • Une place au soleil (23/05/2022)
    – Dis donc Terre, posa Soleil, tu n’es plus une gamine, ça serait bien que tu trouves ta place. – OK boomer !
  • Devenir auteur (22/05/2022)
    – Bonjour, c’est encore moi, Gros-Lulu. – Et ? – Ben, voilà, je pense que je ne ferais pas un bon personnage, en plus je suis seul, je n’ai pas beaucoup d’idées et c’est pas vrai, je ne sais pas faire un tube avec ma langue. Alors, je me suis dit que…...
  • Je (21/05/2022)
    Écrire pour aérer ; je sent le renfermé.
  • Vieux de dos (20/05/2022)
    Calvitie sur le haut du crâne, épaules qui se voutent, fesses qui tombent, démarche alourdie… c’est ce que l’on dit de moi sans que je puisse le vérifier (je ne suis plus très souple). Tout se passe dans mon dos comme si le temps n’osait me dire en face...
  • La chair de la présence (19/05/2022)
    L’instant, c’est la présence nue ; non, pas nue, mais décharnée et sans vie.
  • Le bon moment (18/05/2022)
    Il y a l’âge des projets, l’âge des bilans et l’heure de la sieste.
  • Les mots pour penser (17/05/2022)
    Il faut des mots pour penser, sans eux les idées restent brutes, sourdes et fumeuses.
  • Raconte-moi une histoire (16/05/2022)
    On parle souvent du drame de la solitude dans les immeubles et l’on se demande en effet comment on peut être si près sans être proche. Le drame en moins, c’est un peu comme Marcellin Labrousse et Lucette Jeanjean qui habitent le même blog sans jamais...
  • Expliquez-moi (15/05/2022)
    – Euh, votre t-shirt à l’envers, il y a une raison ? – Une raison non, mais une explication, oui. C’est agaçant. Il suffit à certains de monter sur scène pour déclencher des fous-rire. Chez d’autres, le moindre geste, la phrase la plus courte, l’acte...
  • N’y suis-je point encore ? (14/05/2022)
    – Dis donc Terre, je ne voudrais pas me moquer (se moqua Soleil), mais tu prends à peine quelques degrés par décennie. Tu as beau brûler tes forêts, trouer ton atmosphère et faire sauter tes bombes, tu es très loin de m’égaler en chaleur. D'ailleurs,...
  • Poésie, pénis et fer à souder (13/05/2022)
    Entre le constat, toujours mou et piteux comme un pénis après le coït et l’analyse, dure et fourbe comme un pénis avant le coït, les mots du poète sont infatigables et désintéressés.
  • Nouveau personnage (12/05/2022)
    – C’est toi Pierre, demanda Dieu ? – Non. Je suis Gros-Lulu. Je voudrais devenir personnage de blog littéraire et j’ai besoin d’un artist coach. – Très bien mon garçon. Est-ce que tu as la foi ? – Je suis polyglotte, je sais faire un tube avec ma langue...
  • J'écoute (11/05/2022)
    Tant de bouches et si peu d’oreilles.
  • Fidèle au post (10/05/2022)
    – C’était bien hier, tous ces personnages qui se mélangeaient. Un peu d’air frais. Tu imagines, 20 ans dans la même boite de douze sans changer de partenaire. – Arrête Œuf, sermonna Poule, je sais très bien où tu veux en venir. Moi je n’ai pas envie de...
  • Au cœur de la pétaudière (09/05/2022)
    – Hé Poule, demanda Dieu, tu n’aurais pas vu Pierre par hasard ? – Cot cot codec… – Et merde ! Je ne comprends rien, je ne parle pas le gallinacien. – Dis donc Poule, demanda Œuf, ce ne serait pas monsieur Dieu, le vieux qui gesticule là-haut. – Um wouakbar...
  • Première leçon (08/05/2022)
    Transmettre le goût de l’autonomie.
  • Tiroir secret (07/05/2022)
    Son petit polichinelle dans le tiroir, c’était un secret de Papa Polichinelle.