Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est Peu Dire

  • : Les Restes du Banquet
  • : LA PHRASE DU JOUR. Une "minime" quotidienne, modestement absurde, délibérément aléatoire, conceptuellement festive. Depuis octobre 2007
  • Contact

Et Moi

  • ARNO SABATIER
  • Philosophe inquiet, poète infidèle, chercheur en écritures. 55° 27' E 20° 53' S

Un Reste À Retrouver

  • My comptable is absurd (30/09/2021)
    – Quel étage, me demanda-t-elle négligemment ? – Alors, nous sommes cinq, donc le sixième, répondis-je logiquement. – N’importe quoi, grimaça-t-elle ! – Ah ? Vous trouvez, souris-je ? – Oui, c’est complètement absurde de choisir son étage en fonction...
  • De dos (29/09/2021)
    Surveille ton dos, il parle de toi – dans ton dos.
  • Typologie de l'écrivain (28/09/2021)
    Il y a les écrivains qui sont publiés et les autres, parmi les premiers, il y a ceux qui sont lus et les autres, parmi les premiers, il y a ceux qui sont compris et les autres (incompris ou pire encore, mal compris), parmi les premiers, il y a ceux qui...
  • Et puis quoi encore ? (27/09/2021)
    La liberté engendre aussi l’inconstance et l’opportunisme.
  • Kant, la plaque, le tourniquet et le game (26/09/2021)
    – Alors je vais te dire, qui tu es ?, j’en sais foutre rien et d’ailleurs, je m’en fous, mais je vois clairement que tu n’es pas dans la vraie vie. – Ah ! – Bien sûr que non, avec tous tes bouquins, t’es à côté de la plaque. – Quand mêm… – Tu comprends,...
  • Le meilleur (25/09/2021)
    Adam fut un grand séducteur, le plus grand de sa génération.
  • Embarqué (24/09/2021)
    Un peu avant la nuit, je décidai de sortir la barque pour aller pêcher. La lune, presque pleine, commençait à monter et donnait à la mer un air de grande bâche synthétique. Le vent n’avait pas soufflé depuis deux ou trois jours et seule une houle lente...
  • Tu me le montres (23/09/2021)
    – Dis, maintenant que l’on se connaît un peu, tu me montres ton QR code ? – Non mais ça va pas, sale pervers !
  • C'est l'âge ! (22/09/2021)
    Étager les potages pour ombrager les ratages, sans tapager les péages ni naufrager les rivages.
  • Le remplacement du grand (21/09/2021)
    – Hé, Dieu ! Tu es revenu ! – Oui je sais mon bon Pierre, ce stage théologie-œnologie a été un peu long. – Pas grave, on s’habitue à ton absence. Tiens voilà la presse. Des choses ont changé et d’autres, pas : les Taliban en Afghanistan, les élections...
  • Au spectacle (20/09/2021)
    Sur scène aussi on est spectateur.
  • Le vote du bambou (19/09/2021)
    – Dis-moi, Œuf, tu vas voter pour qui ? – Alors moi, Poule, je suis abstinent. – On dit abstentionniste. C’est peut-être mieux comme ça. Et les Pandas, tu penses qu’ils ont le droit de vote ? – … le devoir de pote surtout, rigola Panda. Et attention les...
  • Tu frottes ou tu évites ? (18/09/2021)
    Il y a une belle complexité, celle du multiple, tout en rencontres, en frottements, en foisonnements inutiles et en interminables ajustements. Et puis il y a une vilaine complexité, celle de l’Un, tout en mystères, en évitements, en arrogance et en résignation....
  • Et remplir des pages (17/09/2021)
    Ouvrager les nuages ou fourrager les outrages pour ravager les voyages et pacager les passages.
  • Un truc en plume (16/09/2021)
    Hier – pour des raisons qui me regardent –, je suis allé acheter un plumeau télescopique. Ça peut faire sourire. Au même moment des femmes défilaient dans les rues de Kaboul, au péril de leur vie, pour réclamer le droit de travailler, d’étudier et de...
  • Vous buvez quoi avec votre tofu mariné ? (15/09/2021)
    Partager les pucelages mais propager les piratages pour ménager les sauvages et manager les volages.
  • Papillonnage (14/09/2021)
    On se sent exister pour autant que l’on agit sur le monde et l’on s’épanouit en constatant cette action ; c’est ce que nous apprennent Hegel, Sartre et Vince (coach en développement du Soi). Je pense alors aux papillons du Brésil dont on dit qu’un battement...
  • Vous faisiez quoi le 13 septembre 1515 ? (13/09/2021)
    Grillager les sillages sans imager les pillages. Soulager sans sondage mais saccager sans présage.
  • Le caramel et son poème (12/09/2021)
    – Tu brilles comme un soleil en pleine nuit. – Bizarre, peut-être la monture de mes lunettes ! – Tu es belle comme le coquelicot qui vit de n’être pas cueilli. – Merci, mais moi c’est Rose. – Tu es gracieuse comme la gazelle aux sabots de vent. – Méfie-toi...
  • Il ne pense qu’à ça (11/09/2021)
    Une œuvre d’art est une obsession devenue obstination.
  • Doctor Cola 13 (10/09/2021)
    Bon, c’est sûr que ça ne va pas fort sur la planète, et les exemples sont inutiles, mais on ne doit pas pour autant ignorer les bonnes nouvelles : la croissance repart, c’est le lancement des soldes, la saison 13 de Doctor Who arrive et Coca Cola change...
  • La cage aux folles (09/09/2021)
    Dégager les sages, encager les mages.
  • Ne crie pas, je te malentends très bien (08/09/2021)
    Une des questions les plus fascinantes et qui restera à jamais sans réponse est : est-ce que l’on se comprend ? Et une des hypothèses les plus extraordinaires et qui restera à jamais invérifiable est : est-ce que l’on n’est pas tous, tout le temps, plongés...
  • Tiens, et toi, t'es plutôt thé ? (07/09/2021)
    Enrager les anges ; égarer les gens.
  • Les bons comptes (06/09/2021)
    – Dis donc, Œuf, tu peux m’expliquer pourquoi, au pluriel on prononce des « zeu ». – Bien sûr, Poule, c’est parce qu’au pluriel, on est plusieurs. – Ah, d’accord. Mais c’est bizarre quand même. – Alors les amis, intervint Panda, si je puis me permettre...