Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est Peu Dire

  • : Les Restes du Banquet
  • : LA PHRASE DU JOUR. Une "minime" quotidienne, modestement absurde, délibérément aléatoire, conceptuellement festive. Depuis octobre 2007
  • Contact

Et Moi

  • ARNO S.
  • Philosophe inquiet, poète infidèle, chercheur en écritures. 55° 27' E 20° 53' S

Un Reste À Retrouver

12 janvier 2016 2 12 /01 /janvier /2016 03:20

Quand ils questionnent, certains esprits étanches ont déjà leurs réponses (ou leur réponse, plutôt, rejeton unique et dupliqué d’un cerveau infécond).

La pensée est belle quand elle va, à l’insu.

Partager cet article

11 janvier 2016 1 11 /01 /janvier /2016 03:53

J’ai perdu mon honneur

Donne-nous l’heure, alors

Et j’ai perdu la vie

Tant pis, donne ton avis

Et puis j’ai perdu pied

Eh bé ! donne-nous congé

Et j’ai perdu le nord

Trop fort, donne-leur tort

Et j’ai perdu du poids

Eh quoi ! donne-moi un toit

Et j’ai perdu la face

La classe ! donne-nous l’Alsace

J’ai perdu mon latin

C’est rien, donne-moi le sein

Puis j’ai perdu haleine

Pas d’veine, donne-toi la peine

J’ai perdu 5-0

Donne-moi ton numéro

J’ai perdu mon chemin

Gros malin, donne la main

J’ai perdu la raison

Non ! donne-leur des frissons

Et j’ai perdu le goût

J’m’en fous, donne-nous du mou

J’ai perdu le sommeil

Pareil, donne-nous l’oseille

J’ai perdu Pierre Boulez

Donne-lui d’ la Javanaise

Et j’ai perdu la voix

C’est ça, donne-nous le la

J’ai perdu sa confiance

Tu danses ? donne-moi une chance

J’ai perdu le contrôle

Pas drôle, donne-nous la gaule

J’ai perdu M. Delpech

La dèche, donne-nous la pêche

Et Galabru Michel

T’es belle, donne des nouvelles

J’ai perdu l’monopole

Pas d’ bol, donne ta parole

J’ai perdu tout mon temps

Oh nan ! donne un r’montant

J’ai perdu mon caleçon

T’es con, donne-toi à fond

Et j’ai perdu au score

C’est mort, donne ton accord

Puis j’ai perdu la boule

C’est cool, donne-nous Kaboul

Ou Dommartin-lès-Toul

Et j’ai perdu la rime

Le drame, donne-wam de l’âme

(en supplément).

Partager cet article

10 janvier 2016 7 10 /01 /janvier /2016 03:29

– Bon, conclut-il méthodiquement, ça, c’est fait.
Et il mourut.

Partager cet article

9 janvier 2016 6 09 /01 /janvier /2016 03:25

Déchoir de sa nationalité ?

Je vous préviens, outre d’interminables querelles juridico-politiques, des catastrophes grammaticales se préparent. Le verbe est défectif et d’usage fort délicat.

(En passant, je note dans mon carnet à spirale, les rimes du verbe avec anchois, biélorusse et suppositoire – ça peut servir.)

Partager cet article

8 janvier 2016 5 08 /01 /janvier /2016 03:36

Un mot, c’est une chose qui fait consensus.

Partager cet article

7 janvier 2016 4 07 /01 /janvier /2016 03:59

Suis pour trier les déchets mais mélanger les genres.

Partager cet article

6 janvier 2016 3 06 /01 /janvier /2016 03:32

– Trop cool, une glace trois boules, dit l’enfant !

Ce qu’oyant, le père – géniteur attentif quoiqu’angliciste intuitif – enfourna vitement la chose au micro-ondes.

Partager cet article

5 janvier 2016 2 05 /01 /janvier /2016 03:12

Les critiques littéraires ont des lettres, parfois, et du style mais ils manquent de nez et de palais. Ils devraient s’inspirer de leurs collègues œnologues et nous parler de livres longs en tête, capiteux peut-être, au phrasé rocailleux qui fleure la sueur et la garrigue ou, au contraire, aux tournures moelleuses et veloutées, voire sirupeuses (beurk !) qui gâtent les neurones. Ils pourraient distinguer les livres de garde à laisser vieillir en étagères de chêne et les ouvrages cartonnés et festifs à consommer vite.

(Et qu’ils taisent les livres sans corps – je veux dire sans voix.)

Partager cet article

4 janvier 2016 1 04 /01 /janvier /2016 03:49

Je suis ex nihiliste.

Partager cet article

3 janvier 2016 7 03 /01 /janvier /2016 03:44

La poésie garde en elle encore le goût de la langue d’avant les mots.

Juste à la lisière du cri.

Partager cet article

2 janvier 2016 6 02 /01 /janvier /2016 03:16

– Ça y est, t’as fait le tour du sujet ? Alors, mes seins ou mon cul ? Va falloir choisir.

– …

Partager cet article

1 janvier 2016 5 01 /01 /janvier /2016 03:32

Une aube encore

Puis le feu de lumière

Neuf comme un désir

Qui ignore l’usure

Partager cet article