Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est Peu Dire

  • : Les Restes du Banquet
  • : LA PHRASE DU JOUR. Une "minime" quotidienne, modestement absurde, délibérément aléatoire, conceptuellement festive. Depuis octobre 2007
  • Contact

Et Moi

  • ARNO S.
  • Philosophe inquiet, poète infidèle, chercheur en écritures. 55° 27' E 20° 53' S

Un Reste À Retrouver

22 avril 2016 5 22 /04 /avril /2016 02:56

L’âme n’est pas un feu intérieur, c’est une étoile lointaine. (Il semble bien d’ailleurs, qu’à chaque fois qu’on s'en approche d'un pas, elle s’éloigne de deux.)

Partager cet article

21 avril 2016 4 21 /04 /avril /2016 02:14

L – Un plan Q, T OK ? G des atouts, du XXL et C pas D faux. Alors, on joue ?

MOI – Avec plaisir, j’ai toujours été, moi aussi, plus lettres que chiffres.

Partager cet article

20 avril 2016 3 20 /04 /avril /2016 02:00

La flèche finit toujours par retomber – ce n’est pas une raison pour se viser les pieds.

Partager cet article

19 avril 2016 2 19 /04 /avril /2016 02:03

Nos traces elles-mêmes ne nous ressemblent plus.

Partager cet article

18 avril 2016 1 18 /04 /avril /2016 02:45

Une philosophie des opacités, peut-être, nous sortira de ce siècle des lumières, des néons et des LED.

Partager cet article

17 avril 2016 7 17 /04 /avril /2016 02:11

La sincérité est une vertu petite-bourgeoise, étriquée et douteuse ; je préfère la justice.

Partager cet article

16 avril 2016 6 16 /04 /avril /2016 02:57

Il ne joue jamais à pierre-feuille-ciseaux, le canard, et pas seulement parce que le sens de la stratégie lui fait défaut.

Partager cet article

15 avril 2016 5 15 /04 /avril /2016 02:17

Ne te mouche pas la bouche pleine

Ne te douche pas la couche sale

Ne te touche pas la cartouche.

Partager cet article

14 avril 2016 4 14 /04 /avril /2016 02:02

L’homme est un zoopathe non diagnostiqué.

Partager cet article

13 avril 2016 3 13 /04 /avril /2016 02:44

Rendre la poésie à la terre. C’est le sensible qui est mystérieux, l’ombre et le galet, le rire et le râle, la trace et l’envol. Et les secrets du peu.

Partager cet article

12 avril 2016 2 12 /04 /avril /2016 02:52

Big bang

Yin yang

Ping pong

            [Haïku ébauché par un haïkiste éméché]

Partager cet article

11 avril 2016 1 11 /04 /avril /2016 02:14

Parler, c’est crier moins et cesser de violer. Mais alors comment dominer, attaquer ou blesser ?

La parole, encore, fait cela très bien.

Partager cet article

10 avril 2016 7 10 /04 /avril /2016 02:55

Tous ces livres. Et l’océan qui se meurt !

Partager cet article

9 avril 2016 6 09 /04 /avril /2016 02:45

Nos nouveaux téléphones portables sont décidemment pleins de ressources et contiennent précieusement une bonne partie de nos vies. Pour cela, de peur de perdre ou abîmer le mien, je me garde bien de l’emporter quand je sors de chez moi.

(Et non – très drôle ! – je ne me déplace pas avec mon téléphone fixe.)

Partager cet article

8 avril 2016 5 08 /04 /avril /2016 02:50

Dans les failles silencieuses de la parole se cachent les promesses du sens.

Partager cet article

7 avril 2016 4 07 /04 /avril /2016 02:27

L’inventeur de la vérité est un gros malin, il a déposé le brevet.

Partager cet article

6 avril 2016 3 06 /04 /avril /2016 02:42

Si tu fermes les volets de jour, la lumière passera quand même par la porte de derrière.

Pas la voisine.

Partager cet article

5 avril 2016 2 05 /04 /avril /2016 02:44

Mais à qui doit-on le système binaire, vrai faux, dedans dehors, amour haine, c’est quand même un peu plus compliqué ?

C’est soit un crétin soit un demeuré.

Partager cet article

4 avril 2016 1 04 /04 /avril /2016 02:08

Aimez-vous, les autres en profiteront.

Partager cet article

2 avril 2016 6 02 /04 /avril /2016 02:25

Il grimace et gémit

Aussi

Celui qui jouit

Partager cet article

1 avril 2016 5 01 /04 /avril /2016 02:53

Je voudrais réhabiliter les marrons.

Je veux dire les nuances de la couleur, de l’Ambre au Brou de noix, l’Auburn ou le Cacao, en passant par le Feuille-morte ou le Mordoré (avec un petit faible pour le Terre de Sienne).

Partager cet article

31 mars 2016 4 31 /03 /mars /2016 02:07

– Le journaliste : Ces montres molles, c’est juste surréaliste !

– L’expert : La méthode paranoïaque-critique date un peu et le passage à l’heure d’été va impacter sa chronicité.

– La pharmacienne : Bravo ! Oui je connais, deux cuillères à café d’Euphon et trois comprimés de Phénergan. Continuez comme ça et il n’y a pas que vos montres qui ramolliront !

– Le minimaliste : Ce n’est pas l’artiste qui a un pied dans le futur, c’est le futur qui a la main d’un artiste.

– Ma boulangère : Ah ? euh..., et avec ça, ce s’ra tout ?

Partager cet article

30 mars 2016 3 30 /03 /mars /2016 02:47

Pas d’excès dans les préparatifs, l’imprévisible n’aime pas être attendu.

Partager cet article

29 mars 2016 2 29 /03 /mars /2016 02:49

Le besoin de transcendance n’est-il pas une maladie d’urbains privés d’horizon – là, juste au-dessus de la crête des vagues et un peu en-dessous des nuages ?

Partager cet article

28 mars 2016 1 28 /03 /mars /2016 18:26

Êtes-vous plutôt : « quoi, déjà ? », « non, encore ! » ou « ouais, mais non… » ?

Partager cet article