C'est Peu Dire

  • : Les Restes du Banquet
  • : LA PHRASE DU JOUR. Une "minime" quotidienne, modestement absurde, délibérément aléatoire, conceptuellement festive. Depuis octobre 2007
  • Contact

Et Moi

  • ARNO
  • Philosophe inquiet, poète infidèle, chercheur en écritures. 55°3 E 21°5 S.

Un Reste À Retrouver

12 août 2011 5 12 /08 /août /2011 11:06

Fortuite, bigarrée, fractale, emberlificotée, excédentaire, rhizomatique, munificente, parfois cruelle, souvent changeante, toujours vivante. La vie est un dictionnaire bavard et parfumé.

Partager cet article

11 août 2011 4 11 /08 /août /2011 18:30

Il y a ceux qui copient, sans le dire, ceux qui imitent, sans le savoir et ceux qui jalousent, faute de pouvoir.

Les autres jouent au scrabble.

Partager cet article

10 août 2011 3 10 /08 /août /2011 02:10

Le grand livre du monde.

Manifestement un premier jet, touffus et baroque, trop d’adjectifs, ponctuation lacunaire.

Prometteur néanmoins.

Partager cet article

9 août 2011 2 09 /08 /août /2011 02:12

D’abord tu exiges

Ensuite tu imposes

Enfin tu regrettes

Partager cet article

8 août 2011 1 08 /08 /août /2011 02:13

Loisirs écologiques : vacances durables

Partager cet article

7 août 2011 7 07 /08 /août /2011 02:14

Postillons généreux et gracieuses gesticulations épuisent-ils l’action politique ?

Partager cet article

6 août 2011 6 06 /08 /août /2011 02:15

Arrime ton cœur, donne du mou à ton âme et laisse aller ton esprit.

Partager cet article

5 août 2011 5 05 /08 /août /2011 02:16

Que fais-tu de ton savoir, toi que personne n’interroge ?

Partager cet article

4 août 2011 4 04 /08 /août /2011 02:18

L’impair souvent blesse mais jamais n’ennuie quand le pair parfois renforce mais toujours éteint.

Partager cet article

3 août 2011 3 03 /08 /août /2011 02:17

Vouloir l’intégration, n’est-ce pas toujours, secrètement, vouloir la désintégration.

Partager cet article

2 août 2011 2 02 /08 /août /2011 09:15

Sauf à devenir, on ne saurait continuer d’être. Mais devenir, n’est-ce toujours devenir autre, partant, cesser d’être même ? Être encore et toujours tel, alors, serait − par impossible − renoncer à devenir et, finalement, s’interdire d’être.

Faudra-t-il alors conclure − ô vertigineuse rhétorique qui, bien plus âprement que la douleur la plus aiguë, bien plus délicatement que le transport le plus troublant, me donne à sentir − qu’il faut cesser d’être −abstention princeps − pour continuer à être − projet fondateur ?

Partager cet article

1 août 2011 1 01 /08 /août /2011 17:16

Si peu tu sais

Si loin tu veux

Si mal tu vois

Si haut tu crois

Partager cet article

31 juillet 2011 7 31 /07 /juillet /2011 02:24

Comme le temps passe, dites-vous !

Assurément non. Bien agrippé à votre visage, il reste là et s’exhibe, tout en creux et en bosses.

Partager cet article

30 juillet 2011 6 30 /07 /juillet /2011 10:52

Bonne nouvelle pour les cancres.

Statistiquement, il est tout aussi difficile d’arriver 27e ou 385e que premier.

Partager cet article

29 juillet 2011 5 29 /07 /juillet /2011 09:41

Quel hasard, quelle chance inespérée que nous soyons tombés pile entre l’infiniment trop grand, cet immense vide si froid à peine troué de presque riens et l’infiniment trop petit, surpeuplé, tout en larves grouilleuses.

Partager cet article

28 juillet 2011 4 28 /07 /juillet /2011 11:27

Comparaison n’est que raison et calcul, restes et dividendes.

Accueille les rythmes et mêle les saisons, florilèges et sarabandes.

Partager cet article

27 juillet 2011 3 27 /07 /juillet /2011 02:49

Avance sans conquérir et chante sans charmer.

Partager cet article

26 juillet 2011 2 26 /07 /juillet /2011 15:40

Avec le temps, les certitudes douteuses et puissamment charpentées d’une jeunesse braillarde laissent place aux doutes certains et nerveusement scandés d’une vieillesse gâteuse.

Partager cet article

25 juillet 2011 1 25 /07 /juillet /2011 02:11

− Que sais-tu de la montagne, toi petit homme d’en bas ?

− Que sais-tu de la vallée, toi petit dieu d’en haut ?

− Que savez-vous du voyage, vous dont les regards s’agrippent à leur géographie ?

Partager cet article

24 juillet 2011 7 24 /07 /juillet /2011 02:09

Accoudé à mes incertitudes, je les regarde raidir leur grammaire. Ils ont oublié le cri et la danse et l’oubli − gardiens jaloux et zélés qui n’ont plus de l’enfance que le rêve d’infini.

Partager cet article

23 juillet 2011 6 23 /07 /juillet /2011 02:06

Je te le rendrais bien ton amour, mais, tu le comprendras, je voudrais d’abord le mesurer précisément pour être sûr de ne pas te retourner moins et te léser. Tes plaintes alors seraient fort légitimes.

Partager cet article

22 juillet 2011 5 22 /07 /juillet /2011 02:04

Noces de feu

Fosses à nœuds

Nonnes osseuses

Fesses à vœux

Partager cet article

21 juillet 2011 4 21 /07 /juillet /2011 02:03

Monde grisé mais sans ivresse.

Partager cet article

20 juillet 2011 3 20 /07 /juillet /2011 02:08

Il est des vies proprement ourlées, d’autres sont frangées.

Toutes s’effilochent.

Partager cet article

19 juillet 2011 2 19 /07 /juillet /2011 02:01

− Je même.

− Itou

− Et you ?

− Comme te

Partager cet article