Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est Peu Dire

  • : Les Restes du Banquet
  • : LA PHRASE DU JOUR. Une "minime" quotidienne, modestement absurde, délibérément aléatoire, conceptuellement festive. Depuis octobre 2007
  • Contact

Et Moi

  • ARNO S.
  • Philosophe inquiet, poète infidèle, chercheur en écritures. 55° 27' E 20° 53' S

Un Reste À Retrouver

3 février 2020 1 03 /02 /février /2020 03:15

Ose et diffère.

Partager cet article

2 février 2020 7 02 /02 /février /2020 03:17

Il y a quand même une raison de prendre très au sérieux le mantra des life coaches, sois toi-même, c’est que si tu ne le fais pas, quelqu’un d’autre s’en chargera et il sera alors difficile de t’y opposer.

Partager cet article

1 février 2020 6 01 /02 /février /2020 03:06

Bon, c’est décidé, en 2020, on ne dira pas une seule fois, promis juré, pas une seule fois on ne dira « c’était mieux avant ». (De toute façon, ce n’est pas 2019 qui risque de nous faire flancher.)

Partager cet article

31 janvier 2020 5 31 /01 /janvier /2020 02:42

À la naissance d’un enfant, on annonce toujours son poids, jamais sa taille.

On me rapporte que chez le boucher, c’est pareil, on ne commande jamais un rôti de 22 cm ou un veau d’1m30.

Et alors ? me direz-vous. Et alors rien ! serai-je obligé de concéder.

Partager cet article

30 janvier 2020 4 30 /01 /janvier /2020 07:49

L’espoir fait vivre ; le désespoir fait écrire.

Partager cet article

30 janvier 2020 4 30 /01 /janvier /2020 02:38

Le monde est dans un piteux état et les mauvaises nouvelles s’accumulent. Crash d’hélicoptère, féminicides, séisme, incendies, assassinats de journaliste, corruption organisée… la liste est interminable.

Heureusement, parmi cette liste noire, Le Monde nous annonce en Une la bonne nouvelle : « Il n’est pas prouvé que le coronavirus provienne de la soupe de chauve-souris ».

Partager cet article

29 janvier 2020 3 29 /01 /janvier /2020 03:59

L’esthétique du lever de soleil doit tout à la rotation de la terre. Seul un contraste éblouit, jamais un état durable.

De là à conseiller aux amoureux de faire régulièrement un petit tour pour se faire oublier et ne réapparaître qu’à l’aube, non, tout de même pas !

Partager cet article

28 janvier 2020 2 28 /01 /janvier /2020 03:09

La vie, c’est comme le poker, il y a ceux qui bluffent et ceux qui les croient. Des imposteurs piteux et des naïfs envieux.

(Attendez, je blague ! Ce n’est pas aussi noir, il y a aussi ceux qui croient en leurs rêves, ceux qui sont eux-mêmes, ceux qui suivent leur étoile, ceux qui parlent avec leur ange, ceux qui explorent le champ des possibles et ceux qui préfèrent la crapette.)

Partager cet article

27 janvier 2020 1 27 /01 /janvier /2020 03:52

Il détestait perdre, c’en était pathologique. Bien sûr, il ne jouait plus jamais avec personne et à aucun jeu, car il n’aurait pas supporté ne pas gagner, mais il ne jouait même pas contre lui-même, il avait trop peur de se battre.

Partager cet article

26 janvier 2020 7 26 /01 /janvier /2020 07:27

Il faut savoir finir une brève sans vouloir se laisser gr

Partager cet article

25 janvier 2020 6 25 /01 /janvier /2020 04:02

L’art délicat d’apprendre à ne pas suivre.

Partager cet article

24 janvier 2020 5 24 /01 /janvier /2020 11:42

L’apparence, évidemment, compte beaucoup et l’on savait déjà qu’il vaut mieux être beau et belle quand on est en recherche d’emploi. L’Australie et ses koalas nous apprennent dramatiquement qu’il en va de même si l’on veut être sauvé d’un incendie.

Partager cet article

23 janvier 2020 4 23 /01 /janvier /2020 04:20

Chikungunya vient du makondé, parlé en Tanzanie, et signifie « celui qui se recroqueville » ; zika évoque une forêt ougandaise où le virus a été découvert ; quant au mot dengue, il proviendrait du portugais dengoso, « maniéré, guindé ». Je ne suis pas sûr que la poésie soit thérapeutique mais quand même, je m’étonne qu’au pays de Lao Tseu et de Gao Xingjian, on n’ait pas trouvé mieux que 2019-nCoV pour désigner le nouveau coronavirus.

Partager cet article

22 janvier 2020 3 22 /01 /janvier /2020 03:06

Le problème avec toutes ces catastrophes naturelles dues au réchauffement climatique, c’est qu’on ne s’aperçoit plus quand je me mets en colère, râlait Dieu.

Partager cet article

21 janvier 2020 2 21 /01 /janvier /2020 03:47

La différence entre un besoin et un désir, c’est une affiche 4x3.

Partager cet article

20 janvier 2020 1 20 /01 /janvier /2020 04:21

Fut un temps, on jouait à cache-cache ; aujourd’hui, c’est plutôt montre-montre.

Partager cet article

19 janvier 2020 7 19 /01 /janvier /2020 06:04

Mon haïku, j’ai perdu

Ici non, là non plus

Reste Proust, c’est beaucu

Partager cet article

18 janvier 2020 6 18 /01 /janvier /2020 08:29

Le mal sait prendre le visage du bien, le fourbe odieux, pour perpétrer tranquillement ses méfaits… à moins que ce ne soit le bien qui, pour des raisons qui m’échappent, prenne les traits du mal pour mieux accomplir son œuvre.

C’est à n’y rien comprendre. Je me demande ce que Google en pense.

OK Google…

Partager cet article

17 janvier 2020 5 17 /01 /janvier /2020 06:36

À quel moment cela a-t-il déraillé ? Ne serait-ce pas quand l’être humain a commencé à croire en lui ?

Partager cet article

16 janvier 2020 4 16 /01 /janvier /2020 11:59

D’aucuns mangent parce qu’ils ont faim et pensent parce qu’ils ont des idées, mais le plus souvent, l’appétit vient en mangeant et le sens, en pensant.

Partager cet article

15 janvier 2020 3 15 /01 /janvier /2020 08:33

Si tu peux y mettre un doigt sans y tremper la main ou y plonger le bras alors fais, sinon reste sur un pied, supporte et abstiens-toi, a écrit, à peu de chose près, un philosophe méconnu d’une époque révolue.

On s’interroge encore sur le sens exact de cet aphorisme anatomique.

Partager cet article

14 janvier 2020 2 14 /01 /janvier /2020 10:42

J’aimerais bien avoir un cygne blanc dans ma piscine, et une piscine dans mon jardin, et un jardin dans ma maison et une maison dans mon champ, pensait la vache en pataugeant dans son marigot fangeux.

Elle ignorait, bien sûr, que ce ne sont pas les cygnes blancs qui vivent dans les piscines, mais les robots nettoyeurs ; elle ignorait tout autant que l’existence des robots nettoyeurs est terriblement ennuyeuse.

On est même en droit de se demander – mais la conjecture frise ici l’absurdité – si un robot nettoyeur doté d’une conscience n’aurait pas rêvé de patauger dans un marigot fangeux.

Partager cet article

12 janvier 2020 7 12 /01 /janvier /2020 19:26

La caresse est une promenade qui aime à se perdre et évite toujours les raccourcis.

Partager cet article

11 janvier 2020 6 11 /01 /janvier /2020 16:02

– J’ai pas d’idée, dit le personnage.

– Cherche.

– Je suis pas payé pour ça.

– En effet. En revanche, tu n’as pas les moyens de faire ce que tu veux et de ne pas faire ce que je veux, dit l’auteur.

– Du coup, t’as qu’à vouloir que j’aie une idée.

– Ce n’est pas toi qui commandes et arrête de dire « du coup ».

– N’importe quoi. En tous les cas, on n’avance pas, je n’ai toujours pas d’idée.

– Arrête de dire « on ». Tu n’es rien, rien de plus qu’un peu d’encre sur une page blanche. Moi plus toi, ça ne fait pas on, ça fait toujours moi.

– Donc c’est très cohérent : une tache ne peut pas avoir d’idée.

– N’essaie pas en plus de faire de l’humour, contente-toi de trouver une idée. Cherche.

[Deux pages plus loin]

– OK, j’ai trouvé.

– Non.

– Comment non ?

– Parce que je le saurais, puisque tu n’es que mon personnage.

– Alors peut-être que tu le sais mais que tu ne sais pas que tu le sais.

– Bon allez, n’essaie pas de jouer au plus malin, vas-y, quelle est ton idée ?

– Écrire rend fou.

– …

Partager cet article

10 janvier 2020 5 10 /01 /janvier /2020 17:56

L’envie fait tourner les usines et chavirer les cœurs.

Partager cet article