Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est Peu Dire

  • : Les Restes du Banquet
  • : LA PHRASE DU JOUR. Une "minime" quotidienne, modestement absurde, délibérément aléatoire, conceptuellement festive. Depuis octobre 2007
  • Contact

Et Moi

  • ARNO S.
  • Philosophe inquiet, poète infidèle, chercheur en écritures. 55° 27' E 20° 53' S

Un Reste À Retrouver

13 juin 2012 3 13 /06 /juin /2012 02:26

L’aphorisme ou l’huile essentielle de la pensée.

Recommandé en diffusion et en inhalation ; déconseillé en massage, même dilué dans la glose.

Partager cet article

commentaires

Nan 14/06/2012 07:59

Oui, Cioran voit juste. Le divers du monde et des mots a quelque chose de vertigineux, nauséeux même et angoissant parfois, il peut submerger et interdire, on se retire alors dans le minimal, au
bord du silence. Là, les chemins sont souvent escarpés, l’air se raréfie et les rencontres s’espacent, mais le réel y est à vif et la langue sonne longtemps encore après que les caquets se sont
fermés.

Rouge Gorge 13/06/2012 11:56

Ah chez ARNO (?), j'aime toujours venir vous lire ici ! Il m'était donc nécessaire de vous laissez ce commentaire inutile pour vous le dire.
Bien à vous !

Christine 13/06/2012 08:35

j'hésite :
L'aphorisme est positivement fou comme peut être folle, quant à la mer qui n'y comprend rien, la baleine.
Georges Perros (Papiers collés 1, p.16, Éd. L'Imaginaire/Gallimard n°176)
ou
Ne cultivent l'aphorisme que ceux qui ont connu la peur au milieu des mots, cette peur de crouler avec tous les mots.
Emil Michel Cioran (Syllogismes de l'amertume, p.747, in Oeuvres, coll. Quarto, éd. Gallimard, 1995)