Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est Peu Dire

  • : Les Restes du Banquet
  • : LA PHRASE DU JOUR. Une "minime" quotidienne, modestement absurde, délibérément aléatoire, conceptuellement festive. Depuis octobre 2007
  • Contact

Et Moi

  • ARNO
  • Philosophe inquiet, poète infidèle, chercheur en écritures. 55°32 E 21°08 S.

Un Reste À Retrouver

  • Les beaux quartiers (29/02/2020)
    Voilà plusieurs décennies que je n’ai entendu personne me dire « tu veux un quartier de ma pomme ? ». Je n’en conclus rien mais je me disais – à tort peut-être – que ça pourrait intéresser un sociologue.
  • À peine (28/02/2020)
    Après Renoncer pour s’élever. Mon voyage chez les anges et Sobriété et lenteur. La joie du simple, le troisième tome de sa trilogie, Éloge du peu. Le chemin du bonheur, connut le même succès. Avec les bénéfices, plutôt conséquents ma foi, il s’acheta...
  • Le masque et le casque (27/02/2020)
    J’avance casqué, a dit Descartes, (contrairement à ce que la tradition a retenu), sachant bien qu’il avait plus à craindre des matraques du pouvoir que du pouvoir des virus.
  • Débattre (26/02/2020)
    Les débats sont stériles, qu’y apprend-on sinon à repérer les dominants de la meute ?
  • Au fond (25/02/2020)
    Au fond, ça rime à quoi tout ça ? Je veux dire l’existence.
  • Dans le tableau (24/02/2020)
    Hier, en longeant la plage, devant un paysage que je ne regarde plus tant je le vois souvent, je me suis trouvé face – je vous jure que c’est vrai ! – à un magnifique Nicolas de Staël. La plage était belle comme un tableau. Et après on dira que la peinture...
  • Complétement tot (23/02/2020)
    Dieu est mort, disait Nietzsche. Mort, je ne sais, mais son pronostic vital est sérieusement engagé. [Pour une raison indépendante de notre volonté, depuis qu'il a été fait allusion à une vidéo à caractère textuel, les commentaires n’apparaissent plus....
  • Chut ! (22/02/2020)
    Pas facile de s’endormir, impossible de s’ennuyer ; ça bavarde beaucoup dans ma tête.
  • Lumière ! (21/02/2020)
    L’ombre et le retrait parce que la lumière brûle aussi ceux qu’elle illumine.
  • L’idée de cerise (20/02/2020)
    Non, non et non, ce n’est pas une carotte rouge avec un noyau et une queue à la place des fanes ; c’est une cerise. C’est comme si tu me disais, je ne sais pas moi, tiens que la phénoménologie, c’est un platonisme épochal avec variation eidétique et corrélat...
  • Tu veux voir mon texte ? (19/02/2020)
    Moi qui cherche vainement à attirer l’attention des lecteurs depuis des décennies avec des mots secs et des petits textes, une idée me vient à l’esprit. Et si je partageais une petite vidéo…
  • Ouverture de la chasse au tangue (18/02/2020)
    Il se masturbait, soit, mais était-il consentant ?
  • Le temps s’en va, ma dame (17/02/2020)
    Le temps qui passe et qui agace ou qui angoisse, le temps qui lasse, le temps qui tasse, qui laisse des traces sur ta carcasse ou qui efface, le temps vorace qui te menace ou te terrasse, le temps qui glace, qui fait des crasses, le temps rapace, tenace,...
  • 3, 2, 1 (16/02/2020)
    Le 2 est 3è, le 4 est 2è et le 5 est premier (sans parler du 1 qui est 7è !). Pas très logique tout ça. Tu m’étonnes que je ne gagne jamais au tiercé !
  • Vérité romanesque (15/02/2020)
    Un sondage secret et très fiable affirme que les romanciers ne votent pas. Eh bien je les comprends. Ils subissent une concurrence déloyale de la part d’hommes et femmes politiques dont les vies romanesques rendent leurs fictions bien ternes.
  • Allons (14/02/2020)
    C’est bien d’avoir une étoile à l’horizon, et c’est bien d’avoir un chemin sous les pieds, si en plus tu as un compagnon dans le cœur et un fruit sucré dans la poche alors aller te sera doux.
  • Aïe ! (13/02/2020)
    Je ne sais si dieu est l’opium des hommes mais pour sûr, l’homme est l’arsenic des dieux.
  • Le chas, l’éléphant et la perdrix (12/02/2020)
    Qui peut le plus devrait pouvoir le moins, marmonnait le jeune éléphant Tumby, essayant de faire entrer son fil de soie dans le chas de l’aiguille en os de perdrix. Il avait insisté pour faire son stage d’observation en milieu professionnel chez sa tante...
  • Et l’art ? (11/02/2020)
    La haine est aisée mais la critique est difficile.
  • Ça va mal finir (10/02/2020)
    – C’était moi d’abord. – Pas vrai, c’était moi. – Non moi. – Moi. – Moi. – M… – STOP ! Vous êtes insupportables. Poule au coin. – Ouais ben c’est pas juste c’est Œuf qui a commencé. – Même pas vrai, c’est toi. – Non toi. – Toi. – Toi. – …
  • Espèce de paon (09/02/2020)
    – Léon, hurle le paon, toutes plumes déployées. – Ce n’est pas ce que vous croyez, essaie de prévenir sa paonne, inquiète que l’on imagine un coming out.
  • Waouh ! (08/02/2020)
    Pour toi la loi Les bois pour moi Pour moi la soie La croix pour toi Je mange des noix Tu prends du poids Tu as la foi Moi j’ai la joie Chacun sa voie Tu dis ‟tu dois” Je réponds ‟quoi ! Qui t’a fait roi ? Alors tais-toi” J’aime bien ta voix Tes jolis...
  • Vivons ! (07/02/2020)
    Se méfier de l’ordre, ce n’est pas souhaiter le chaos, c’est parier sur le désir et la vie.
  • Dire le monde (06/02/2020)
    Le monde est pauvre et silencieux, ce sont les mots qui l’animent et le fleurissent ; curieusement, le monde se prête au jeu avec plaisir et talent.
  • Portrait (05/02/2020)
    La mèche rebelle et le sourire fatal, mais le front confiant et le nez honnête, il avait en réserve deux regards (l’un qui vous embarque sans vous laisser le choix et l’autre qui s’excuse d’avoir à vous regarder pour vous voir) qui le faisaient virer...