Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est Peu Dire

  • : Les Restes du Banquet
  • : LA PHRASE DU JOUR. Une "minime" quotidienne, modestement absurde, délibérément aléatoire, conceptuellement festive. Depuis octobre 2007
  • Contact

Et Moi

  • ARNO
  • Philosophe inquiet, poète infidèle, chercheur en écritures. 55°32 E 21°08 S.

Un Reste À Retrouver

3 novembre 2019 7 03 /11 /novembre /2019 09:36

Girafe et Tortue ne partageaient pas grand-chose, elles se connaissaient peu ; elles se croisaient parfois, mais se contentaient alors d’un salut mécanique. Pourtant, en ce début de weekend prolongé, et sans raisons légitimes, toutes deux s’ennuyaient fort et au même moment. Non qu’elles fussent très occupées pendant la semaine – puisque, pour dire la vérité, elles ne faisaient rien non plus – mais, il y avait comme un « air d’ennui » qui fatiguait la ville (la formule peut sembler dénuée de sens, mais quiconque eut été là en ce début de weekend prolongé, en eut senti les effets à son corps défendant). Oh rien de tragique, mais la chose laissait perplexe néanmoins.

Marcellin Labrousse n’était pas là ; il avait renoncé à réparer sa mobylette et avait pris le bus de 7h30, sans que l’on sache pourquoi. Et c’était bien regrettable, car son témoignage aurait été capital, lui qui ne s’ennuyait jamais, donnant à chaque geste de son quotidien très ordinaire une importance décisive.

La pharmacienne, mademoiselle Séraphine Déroulède (de la pharmacie Legros) était restée là. Elle était restée en ville. Elle restait toujours en ville, mademoiselle Déroulède. À quoi bon quitter la ville ! Pour aller où, d’abord ? Et pour quoi faire ? Il était néanmoins peu probable qu’elle ait pu expliquer le phénomène : elle avait un peu forcé sur le dosage du Phénobarbital. Le weekend prolongé serait long, d’autant qu’elle n’ouvrait qu’à 14h30 le lundi.

Ainsi donc Girafe, Tortue et une bonne partie de la ville s’ennuyèrent du début à la fin de ce weekend prolongé et aujourd’hui encore, on se demande pourquoi.

Partager cet article

commentaires