Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est Peu Dire

  • : Les Restes du Banquet
  • : LA PHRASE DU JOUR. Une "minime" quotidienne, modestement absurde, délibérément aléatoire, conceptuellement festive. Depuis octobre 2007
  • Contact

Et Moi

  • ARNO S.
  • Philosophe inquiet, poète infidèle, chercheur en écritures. 55° 27' E 20° 53' S

Un Reste À Retrouver

1 novembre 2018 4 01 /11 /novembre /2018 03:55

Rimes serpentines ou léonines, embrassées ou bien croisées, la rimaille

Est toujours plate et déshonnête comme une planche à savonnette.

Quant au rimeur, au mieux c’est un tocard d’opérette, au pire une lopette à bobards.

 

Il se trompe d’agenda, le ringard, on ne porte plus ni chandail, ni camail.

Hé, scribouillard à clébards, jette ta cithare ! Ô, Mon Sieur le Poëte

Pour Hélène et Aurélia, c’est la retraite, pour le sérail et son sultan, c’est trop tard !

 

Le poème a muté, tombe le costard, la poésie s’est taillée, la plume s’encanaille.

Oublie la moquette, laisse tes tenailles à mots, prends ta camionnette

Et dans la brumaille des chansonnettes sans rimes, fais la fête à Ginette la cougar.

Partager cet article

commentaires

James 05/11/2018 19:49

Voici une autre version

Pouet

Cela le met
En joie
De rimer
De la sorte.

Et Il sait
Crois-moi
Bien trimer
Pour n’importe.