C'est Peu Dire

  • : Les Restes du Banquet
  • : LA PHRASE DU JOUR. Une "minime" quotidienne, modestement absurde, délibérément aléatoire, conceptuellement festive. Depuis octobre 2007
  • Contact

Et Moi

  • ARNO
  • Philosophe inquiet, poète infidèle, chercheur en écritures. 55°3 E 21°5 S.

Un Reste À Retrouver

17 janvier 2017 2 17 /01 /janvier /2017 03:03

Lui : À vous !

Vous : Qui ça, moi ?

Lui : Oh non, pas lui !

Moi : Non pas toi, lui.

Vous : Ouais ben, vous n’êtes pas clair.

Moi : C’est pourtant facile, lui c’est lui et toi tais-t…

Lui : Bon, ça va, n’en rajoute pas.

Vous : Merci, un peu de considération.

Lui : Donc, à vous. Vous, pas vous.

Moi : Pas toi.

Vous : Ça va, j’ai compris.

Toi : Euh, moi ?

Vous : Ben oui, toi, si c’est pas moi, c’est toi ?

Toi : Mais pourquoi pas lui ?

Moi : Moi ? Ah non mais tu n’y es pas, moi je ne suis pas acteur. J’écris.

Vous : Et oui, attention, auteur… Mort de rire !

Moi : Ouais ben, t’es bien content de jouer mes textes !

Vous : J’ai un fils à nourrir.

Lui : Bon, ça suffit vous deux.

Toi : Et lui, c’est… ?

Lui : Moi ?

Toi : Oui vous.

Lui : …?

Vous : Je me marre !

Moi : Mais lui, c’est mon metteur en scène. Il est très connu. Allez, à toi !

Lui : (à Toi) Oui à vous. (À Moi) Et tu l’as trouvé où lui ?

Moi : (à Lui) C’est un remplaçant, j’ai eu un problème avec Elle.

Vous : Euh… Elle a eu un problème avec Moi, si je puis me permettre.

Moi : Ah bon, avec toi aussi ?

Toi : Ah ça non, moi je n’ai pas eu de problème avec elle, vu que je ne la connais même pas.

Moi : Oh non, pas lui.

Lui : Quoi pas moi ?

Moi : (à Lui) Non, pas toi, lui.

Lui : Ça manque de didascalies, je m’y perds un peu.

Toi : Alors là on est d’accord.

Vous : Moi, ton texte est un chef d’œuvre !

Moi : Merci. Il se pourrait d’ailleurs que tu aies deux rôles à jouer, ça t’irait ?

Toi : Mais quel texte ?

Moi (à Lui) : Bon, on va faire sans lui.

Toi : Ah bon, sans lui, mais il est très connu.

Lui : (à Moi) Je crois que c’est mieux, oui. (à Vous) : Bon, à vous.

Toi : Ah ça commence.

Moi (à Toi) : Non, pour toi c’est fini. (à Vous) : Allez, à toi.

Lui : À vous !

Vous (très professionnel) : Qui ça, moi ?

Partager cet article

commentaires