C'est Peu Dire

  • : Les Restes du Banquet
  • : LA PHRASE DU JOUR. Une "minime" quotidienne, modestement absurde, délibérément aléatoire, conceptuellement festive. Depuis octobre 2007
  • Contact

Et Moi

  • ARNO
  • Philosophe inquiet, poète infidèle, chercheur en écritures. 55°3 E 21°5 S.

Un Reste À Retrouver

8 octobre 2016 6 08 /10 /octobre /2016 10:25

Être, c’est être toujours le même, répéter le même refrain et user les mêmes chemins alors que devenir, devenir c’est ouvrir de nouvelles voies, inventer de nouveaux chants, grandir et mûrir. Oui mais devenir c’est aussi décliner, rouiller, pourrir, trahir, devenir, c’est varier avec les saisons et changer sans raison alors qu’être c’est être ferme et fiable et fidèle, comme un foyer, comme un sol ou une étoile qui revient toujours.

Le devenir est beau comme un départ et joyeux comme un printemps, gonflé de jeunesse et de promesses ; l’être est sûr comme un ciel azuré et fort comme un gemme sans défaut, comme un amour sans faille. Et l’être est figé aussi, bloqué comme une copie, mécanique et sans rêve, une copie de copie vidée de tout être ; le devenir est capricieux, inconstant et volage, sans âme ni parole, infécond, sans avenir.

Alors, qui es-tu ? et que vas-tu devenir ?

Partager cet article

commentaires

philo sophie 12/10/2016 21:16

Objets inanimés avez vous donc une âme, qui s'attache à notre âme, et la force d'aimer ! Alphonse
Histoire courte, UNE CANETTE DE BIERE ET SON DESTIN
Once upon a time ... chaque soir, après une longue et jolie journée passée aux beaux arts, un très charmant jeune homme prénomé Sangho, à son retour dans son foyer, afin de décompresser, s'offrait une petite bière désaltérante, bien méritée, d'autant que la chaleur du foyer exposé plein ouest, ressemblait presque à la chaleur d'un désert, d'une calanque, où l'ombre se fait rare ! Yo !
La canette terminée, appréciée n'avait pas envie de finir sa vie au fond d'une poubelle, n'avait pas envie d'être malmenée, elle voulait simplement vivre une nouvelle vie !
Reebirth !
Elle eut envie d'air pur, de soleil et tranquillité, se fit entendre, ou plutot comprendre, elle voulait atteindre son but, servir et partager la beauté dont elle décidait alors de se munir
Et ce jour là, elle décida de servir la nature, sa meilleure amie, après Sangho qui l'avait appréciée à sa juste valeur, qui l'avait dégustée, aimée !
Aujourd'hui son destin est tout autre, elle accueille le soleil, regarde la mer, les sillages d'avions en partance ..., se nourrit d'oxygène de la campagne pastré, produit de l'oxygène qu'elle distribue avec honneur, avec bonheur
Et elle aime la vie !
Elle a l'âme de Sangho, son meilleur ami !
END